Présidentielle au Honduras : le nationaliste Hernandez proclame sa victoire

le
0
Le scrutin s'est déroulé sans incident majeur. Xiomara Castro, l'épouse du président déchu Manuel Zelaya, réussit à se placer en seconde position sous la bannière du parti Libre. C'est la fin du bipartisme.

Envoyé spécial à Tegucigalpa,

Juan Orlando Hernandez proclame sa victoire à l'élection présidentielle du Honduras. Il appartient au Partido nacional, comme son prédécesseur. Selon les premiers résultats diffusés par le tribunal électoral portant du 42% de bulletins, il obtiendrait 34% des voix contre 28% à Xiomara Castro, candidate de Libertad y Refondacion et épouse du président renversé en 2009 Manuel Zelaya ; 20% à Mauricio Villeda, candidat du parti libéral ; et 16 % à Salvador Nasralla, candidat du parti anti-corruption. Ces résultats signent la fin du bipartisme qui a vu pendant des décennies les libéraux et les nationalistes se succéder au pouvoir. La journée s'est passée dans le calme, sans incident majeur, et avec une forte partici...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant