Présidentielle annulée en Autriche : au FN on saute de joie

le , mis à jour à 09:26
0
Présidentielle annulée en Autriche : au FN on saute de joie
Présidentielle annulée en Autriche : au FN on saute de joie

Décidément, l'actualité européenne n'en finit pas d'être une source de réjouissance pour le Front national. Vendredi dernier, Marine Le Pen et ses lieutenants sabraient le champagne pour célébrer la victoire du Brexit. Hier, les cadres frontistes sautaient de joie à l'annonce de l'annulation des élections autrichiennes. « Ce nouveau scrutin est une très bonne nouvelle pour les patriotes et s'inscrit dans le printemps des peuples que nos pays sont en train de vivre », se réjouit la présidente du parti d'extrême droite qui avait fait un déplacement à Vienne le 17 mai avec son groupe d'eurodéputés. Et de conclure : « Viendra bientôt le tour de la France. »

 

Cette dernière phrase en dit long sur l'espoir que l'exemple autrichien fait naître au sein du FN. Fin mai, la — très courte — défaite de Norbert Hofer, le candidat du FPÖ, le parti d'extrême droite autrichien allié de longue date du FN au Parlement de Strasbourg, avait été vécue comme une nouvelle douche froide par les frontistes. La dernière illustration en date du fameux « plafond de verre » qui empêche les partis populistes — FN en tête, en attestent les dernières élections régionales — de transformer l'essai au second tour et d'accéder au pouvoir. Depuis des semaines, les cadres du parti d'extrême droite français n'avaient d'ailleurs jamais cessé de dénoncer les « fraudes » qui avaient, selon eux, entaché le scrutin autrichien.

«Cela montre qu'il y a une dynamique qui progresse partout en Europe»

NICOLAS BAY, SECRETAIRE GENERAL DU FN

Hier, dans la foulée de la décision du Conseil constitutionnel autrichien, ils s'en sont à nouveau donné à cœur joie sur ce thème. « Présidentielle autrichienne annulée : tricheur, le système se prend les pieds dans le tapis », s'enflamme le maire d'Hénin-Beaumont, Steeve Briois, sur Twitter. Tandis que Florian Philippot, le vice-président du FN, s'enthousiasme : ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant