Présidentielle américaine : Trump, Clinton, Sanders... Combien de délégués ?

le , mis à jour le
0
La haine qu'inspire Trump aux barons républicains l'oblige à décrocher l'investiture dès le premier tour de la convention fin juillet. Sinon, une belle foire d'empoigne pourrait s'ensuivre.
La haine qu'inspire Trump aux barons républicains l'oblige à décrocher l'investiture dès le premier tour de la convention fin juillet. Sinon, une belle foire d'empoigne pourrait s'ensuivre.

Une fois de plus, le monde entier en est réduit à se plonger dans les arcanes byzantins du système électoral américain. Vous ne comprenez pas grand-chose aux histoires de délégués ? Rassurez-vous, les Américains non plus. C'est d'autant plus compliqué que le système diffère d'un État à l'autre, d'un parti à l'autre, d'un comté à l'autre. À tel point qu'on ne sait même pas quel est le nombre exact de délégués alloués à chaque candidat jusqu'ici ! Les estimations varient selon les médias. Depuis des semaines, les experts, calculette en main, passent donc leur temps à échafauder des scénarios qui prennent en compte les multiples variables. Petit résumé.

« Super-délégués »

La situation chez les démocrates semble assez claire : Bernie Sanders a peu de chances de remporter l'investiture. Comment est-ce possible, alors qu'il ne cesse ces derniers jours d'accumuler les victoires et qu'il est donné grand favori dans une série de scrutins à venir ? C'est une question d'arithmétique. Pour obtenir la majorité des 2 383 délégués, il faudrait qu'il gagne tous les scrutins avec une marge de 58 % contre 42 % pour Hillary Clinton. Or, il a peu de chances de pouvoir s'imposer avec 16 points d'avance dans des États comme la Californie, New York, le New Jersey, la Pennsylvanie? qui ont un électorat plutôt aisé et mixte ethniquement, chez qui il fait peu recette.

Aujourd'hui, Hillary Clinton a remporté...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant