Présidentielle américaine : le lexique pour tout comprendre

le , mis à jour à 07:17
2

Go ! A partir de ce lundi 1er février et jusqu'au mois de juin, des dizaines de millions d'électeurs américains participent aux primaires républicaines et démocrates. Ces élections internes sont la première étape du scrutin présidentiel. Comme le veut la tradition, c'est l'Iowa qui ouvre le bal avec son fameux «caucus». Depuis plusieurs mois, les deux grands partis ont entamé le processus de désignation de leurs candidats, particulièrement nombreux côté républicain. Une fois investis lors de la convention nationale, les deux concurrents se lanceront dans une campagne qui s'achèvera par l'élection générale du 8 novembre. Ce jour-là, les Américains éliront également de nouveaux sénateurs et députés. Le 45e président des Etats-Unis prêtera officiellement serment le 20 janvier 2017.

Les étapes de l'élection présidentielle américaine

Caucus, convention nationale, grands électeurs... Vu de France, le fonctionnement de la démocratie américaine peut sembler obscur. Chaque Etat a adopté son propre système de participation aux primaires. Et pour corser le tout, le mode de scrutin de l'élection nationale (suffrage universel indirect majoritaire Etat par Etat) donne lieu à des stratégies de campagne visant à séduire avant tout les indécis vivant dans les «swinging states», ces Etats-pivots capables de faire basculer l'élection. Afin de comprendre les subtilités de l'élection du «chef d'Etat le plus puissant de la planète», voici un petit lexique. 

Caucus : un système ancien et critiqué

Ce n’est ni une maladie ni une plante tropicale. Ce mot désigne l'une des trois formes de scrutins pour les primaires américaines, les deux autres étant les primaires ouvertes et les primaires semi-ouvertes (voire «primaires»). Les caucus sont pratiqués dans une douzaine d’Etats, dont l’Iowa*, qui ouvre le calendrier des primaires. Le principe : réunis dans un bureau de vote (école ou gymnase), les citoyens ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 12 mois

    Suite : comprendre un monde où le port d'armes est "normal", où l'auto-défense "normale", où descendre un voleur ne vous vaut même pas une convocation au sheriff, où faire un excès de vitesse vous vaut une fouille au corps et une incarcération......C'est un autre monde, par contre ils sont sûrement dans le vrai quand on regarde leurs perfs économiques. pas civilisés ces mecs, mais efficaces, rentables......Alors leur système électoral est dans la droite ligne de leur folie déjantée.

  • frk987 il y a 12 mois

    J'ai eu l'occasion de fréquenter l'Amérique très profonde, composée de gens dont le mot :" LIBERTE" est une notion intangible, la base de la base de leur système, et naïvement leur dire : moi y en a rien comprendre à votre système électoral : réponse : c'est le meilleur système, il n'y a que les communistes comme vous (mdr !!!, moi le droitiste tendance républicain US) pour ne rien comprendre.....Dont acte....et je n'ai jamais eu plus de réponse.....Donc Journaleux, j'attends une réponse....