Présidentielle américaine : la récompense de Chris Christie

le
0
Le gouverneur du New Jersey, Chris Christie, a apporté son soutien au magnat de l'immobilier, Donald Trump, en février. Il a été nommé lundi 9 mai par ce dernier chef de l'équipe de transition chargée de piloter l'arrivée du milliardaire à la Maison Blanche en cas de victoire à l'élection présidentielle du 8 novembre.
Le gouverneur du New Jersey, Chris Christie, a apporté son soutien au magnat de l'immobilier, Donald Trump, en février. Il a été nommé lundi 9 mai par ce dernier chef de l'équipe de transition chargée de piloter l'arrivée du milliardaire à la Maison Blanche en cas de victoire à l'élection présidentielle du 8 novembre.

Le gouverneur du New Jersey chargé de piloter l’arrivée du milliardaire à la Maison Blanche en cas de victoire, le milliardaire Paul Singer ne soutiendra pas Donald Trump : l’essentiel de la campagne américaine.

Le fait du jour Le gouverneur du New Jersey, Chris Christie avait surpris en apportant son soutien au magnat de l’immobilier Donald Trump, en février, après son retrait de la course à l’investiture. Il a été nommé lundi 9 mai par ce dernier chef de l’équipe de transition chargée de piloter l’arrivée du milliardaire à la Maison Blanche en cas de victoire à l’élection présidentielle du 8 novembre. « Le gouverneur Christie est une personne aux connaissances extrêmement solides et extrêmement loyales, qui a les outils et les ressources pour mettre en place une équipe de transition sans précédent », a assuré M. Trump. Ce poste stratégique est ordinairement confié à des responsables très chevronnés. Une équipe de transition se met généralement à la tâche dès le lendemain de la victoire de son candidat.

La phrase du jour « C’est une période difficile, pour ne pas dire lugubre » L’un des principaux contributeurs du Parti républicain, le milliardaire Paul Singer, a indiqué au cours d’un dîner, lundi soir 9 mai, qu’il n’entendait pas soutenir le futur candidat Donald Trump. M. Singer avait apporté son soutien au sénateur de Floride Marco Rubio qui avait abandonné après sa défaite dans son Etat d’élection, la Floride, le 15 mars. Un autre banquier du Grand Old Party, Stanley Hubbard a en revanche critiqué lundi la réticence de cadres du parti à soutenir M. Trump.

Le chiffre du jour 180 000 Hillary Clinton, accrochée par le sénateur indépendant du Vermont Bernie Sanders dans la cours...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant