Présidentielle américaine : l'Amérique contre les Super Pacs

le
0
Dans le clip parodique réalisé par Represent.us, le candidat plus vrai que nature déclame sa profession de foi : Je n'ai pas besoin d'avoir des idées ou de la morale, tout ce dont j'ai besoin, c'est de deux milliards de dollars.
Dans le clip parodique réalisé par Represent.us, le candidat plus vrai que nature déclame sa profession de foi : Je n'ai pas besoin d'avoir des idées ou de la morale, tout ce dont j'ai besoin, c'est de deux milliards de dollars.

De là à examiner de plus près leur raison d'être, il n'y a qu'un pas. Les Super Pacs ont le droit de soutenir et de financer la campagne d'un candidat en récoltant des fonds d'un montant illimité auprès de donateurs, sans obligation de levée d'anonymat. Autorisés par la Cour suprême depuis 2010, ils sont donc le plus souvent composés d'entreprises ou de lobbys dont le seul but est d'influer sur le vote et de faire valoir leurs intérêts en cas de victoire de leur candidat, et ils apparaissent de plus en plus comme de la corruption institutionnelle aux yeux des électeurs.

Tant et si bien qu'ils sont devenus un enjeu majeur de l'élection. Les voilà qu'ils se livrent à une surenchère d'attaques et de coups bas, tels que la création d'un Super Pac anti-Trump, par exemple. Mais aussi et surtout parce que cette campagne ? qui pourrait coûter 10 milliards de dollars ? oppose justement les politiciens du sérail qui disposent de Super Pacs, comme Hillary Clinton, Marco Rubio ou Ted Cruz, et les outsiders Bernie Sanders et Donald Trump, qui en sont dépourvus et tiennent à le faire savoir.

Satires

Ce n'est en effet pas un hasard si le magnat de l'immobilier ne rate aucune occasion pour se vanter du fait qu'il est assez riche pour n'avoir besoin de l'argent de personne. Et si Bernie Sanders s'enorgueillit publiquement à chacune de ses apparitions de faire appel à des donateurs privés auxquels il demande en...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant