Présidentielle américaine, J -51 : Donald Trump s'attaque à l'ancien secrétaire à la défense Robert Gates

le
0
Donald Trump, après son discours au JetCenters à Colorado Springs.
Donald Trump, après son discours au JetCenters à Colorado Springs.

Alors que le principal syndicat de policiers soutient Donald Trump, Barack Obama a plaidé la cause d’Hillary Clinton devant le Congressional Black Caucus Foundation.

Le fait du jour Le candidat républicain à la présidentielle, Donald Trump, a assuré samedi 17 septembre, au cours d’un meeting tenu dans le Colorado, ne pas « aimer les critiques ». Il faisait référence à celles avancées dans le Wall Street Journal, la veille, par l’ancien secrétaire républicain à la défense Robert Gates, un expert respecté qui a la particularité d’avoir servi successivement dans une administration républicaine, celle de George W. Bush, puis dans une démocrate, sous l’égide de Barack Obama.

M. Gates avait critiqué dans cet article M. Trump, jugé « irrécupérable » et « obstiné dans l’ignorance », tout en prenant ses distances vis-à-vis de la candidate démocrate, Hillary Clinton, aux côtés de laquelle il avait servi lorsqu’elle était secrétaire d’Etat, de 2009 à 2013. M. Trump a riposté tout d’abord sur son compte Twitter, puis en traitant dans le Colorado M. Gates de « clown ». Le magnat de l’immobilier, qui utilise volontiers le registre de l’ambiguïté, a ajouté que ce dernier « a peut-être un problème que l’on ignore ».

La citation du jour « Vous aurez du sang sur les mains » Le sénateur démocrate du Connecticut Chris Murphy, partisan d’un plus grand contrôle des armes à feu, a vivement réagi samedi 17 septembre à des déclarations faites la veille par le candidat républicain à la présidentielle du 8 novembre Donald Trump à propos de son adversaire démocrate Hillary Clinton. « On devrait enlever leurs armes à ses gardes du corps (…) et regarder ce qui v...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant