Présidentielle américaine, J -46 : Donald Trump cible le modérateur du premier débat présidentiel

le
0
Le candidat républicain, Donald Trump fait son entrée au Sun Center Studio, à Aston (Pennsylvanie), le 22 septembre. Pour l'accueillir, une statue du boxeur de cinéma Rocky a été affublée d'un T-shirt aux couleurs du ticket républicain.
Le candidat républicain, Donald Trump fait son entrée au Sun Center Studio, à Aston (Pennsylvanie), le 22 septembre. Pour l'accueillir, une statue du boxeur de cinéma Rocky a été affublée d'un T-shirt aux couleurs du ticket républicain.

Soixante-quinze anciens ambassadeurs américains ont publié une lettre ouverte contre le candidat républicain, jugé « absolument non qualifié ».

Le fait du jour Jeudi 22 septembre, le candidat républicain Donald Trump a tenté une nouvelle fois de faire pression sur le modérateur du premier débat présidentiel qui l’opposera à la candidate démocrate Hillary Clinton, le 26 septembre sur NBC. Le magnat de l’immobilier, réputé pour ses affirmations fantaisistes ou mensongères, a estimé que Lester Holt ne devrait pas être tenté de rectifier les propos des deux protagonistes, citant une intervention hasardeuse d’une journaliste lors de l’un des débats de la campagne de 2012. Au début de la semaine, le magnat de l’immobilier s’était montré plus agressif en assurant que le modérateur était démocrate. « C’est un système bidon, ils sont tous démocrates, c’est un système très injuste », avait-il affirmé le 19 septembre sur la chaîne conservatrice Fox News... avant d’apprendre que le journaliste est enregistré sur les listes électorales comme républicain, une information publique aux Etats-Unis.

La citation du jour « Si vous êtes Noir et si vous n’avez pas réussi au cours de ces cinquante dernières années, c’est de votre faute. » Une responsable locale de campagne pour l’Ohio de Donald Trump a été contrainte à la démission après des déclarations polémiques au Guardian. Kathy Miller avait estimé notamment, jeudi, qu’« il n’y avait pas de racisme avant [l’élection de Barack] Obama ».

La pétition du jour Un total de 75 anciens ambassadeurs américains a publié une lettre ouverte contre le candidat républicain Donald Trump, jugé « ab...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant