Présidentielle américaine, J -36 : Donald Trump se justifie sur ses impôts

le
0
Donald Trump en campagne à Manheim (Pennsylvanie) le 1er octobre.
Donald Trump en campagne à Manheim (Pennsylvanie) le 1er octobre.

Le candidat républicain a assuré connaître les « lois fiscales mieux que n’importe quel autre candidat à la présidence » : « Je suis le seul capable de les améliorer. »

Le fait du jour Le candidat républicain à la présidentielle, Donald Trump, a réagi dimanche 2 octobre à la publication par le New York Times, qui a pris position contre lui, d’une de ses déclarations d’impôts datant de 1995. Cette déclaration fait état de pertes colossales de 912 millions de dollars, ce qui a pu permettre au magnat de l’immobilier de ne pas payer d’impôt fédéral jusqu’en 2003. M. Trump n’a pas nié le contenu de l’article mais il a assuré sur son compte Twitter connaître « nos lois fiscales mieux que n’importe quel autre candidat à la présidence ». « Je suis le seul capable de les améliorer », a-t-il assuré.

Ses conseillers ont défendu l’habileté du milliardaire. « C’est un génie », a déclaré Rudy Giuliani, ancien maire de New York, sur ABC. « Donald Trump est la seule personne qui se soit engagée à changer le système fiscal contre ses propres intérêts », a ajouté Chris Christie, gouverneur du New Jersey et président de son équipe de transition sur Fox News. Le site de la candidate démocrate affiche désormais un « Trump’s “smart” tax calculator » qui aboutit invariablement à la somme de zéro dollar d’impôt, quel que soit le montant de revenus. L’équipe de la candidate a également diffusé une publicité dédiée à la controverse.

La citation du jour « Je me demande même si elle est loyale par rapport à Bill »

Au cours d’un meeting tenu en Pennsylvanie, samedi 1er octobre, le candidat républicain Donald Trump a mis en doute pour la première fois la fidélité...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant