Présidentielle américaine, J-265 : Deux Bush en campagne

le
0
Pendant un meeting de campagne de Jeb Bush à North Charleston (Caroline du Sud), le 15 février.
Pendant un meeting de campagne de Jeb Bush à North Charleston (Caroline du Sud), le 15 février.

George W. Bush à la rescousse en Caroline du Sud, Donald Trump en Michael Moore et Bernie Sanders contre les lobbyistes : l’essentiel de la présidentielle américaine en un coup d’œil.

Le fait du jour L’ancien président George W. Bush est apparu aux côtés de son frère Jeb, candidat à l’investiture républicaine, à Charleston, en Caroline du Sud, lundi 15 février. Vivement critiqué par le magnat de l’immobilier Donald Trump, l’actuel favori républicain, l’aîné de la fratrie Bush lui a répondu sans mentionner son nom : « Les temps sont durs et je sais que les Américains sont en colère, mais nous n’avons pas besoin d’avoir dans le bureau ovale quelqu’un qui reflète et attise notre colère et nos frustrations. La force, ce n’est pas de la rhétorique vide de sens. Ce n’est pas de la vantardise. Ce n’est pas du théâtre. Mon expérience me fait dire que la personne la plus forte n’est en général pas celle qui crie le plus fort dans la pièce. »

Donald Trump, qui a vivement attaqué la décision de George W. Bush d’envahir l’Irak en 2003, lors du débat du 13 février, a reçu lundi 15 février les félicitations du groupe pacifiste Code Pink. Pour les mêmes raisons, il a été comparé de manière désobligeante au cinéaste indépendant Michael Moore par le sénateur républicain de Caroline du Sud Lindsey Graham, qui soutient Jeb Bush, frère de l’ancien président.Le sénateur du Vermont Bernie Sanders, candidat à l’investiture démocrate, a lancé le 14 février une pétition pour protester contre la décision de la direction du parti d’autoriser les contributions financières de lobbyistes. M. Sanders juge le financement politique américain « corrompu ».

Le tweet du jour « Le seul B...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant