Présidentielle américaine, J-168 : Bernie Sanders défie la responsable du Parti démocrate

le
0
Republican presidential candidate Donald Trump addresses members of the National Rifle Association's during their NRA-ILA Leadership Forum at their annual meeting in Louisville, Kentucky, U.S., May 20, 2016. REUTERS/John Sommers II
Republican presidential candidate Donald Trump addresses members of the National Rifle Association's during their NRA-ILA Leadership Forum at their annual meeting in Louisville, Kentucky, U.S., May 20, 2016. REUTERS/John Sommers II

Du soutien de la NRA à Donald Trump à la réaction d’Hillary Clinton aux derniers sondages, l’essentiel de la campagne américaine.

Le fait du jour

Le sénateur indépendant du Vermont Bernie Sanders, candidat à l’investiture démocrate, a décidé d’apporter son soutien dimanche 22 mai à Tim Canova, le candidat qui entend défier au cours d’une primaire la responsable du Parti démocrate, Debbie Wasserman Schultz. Cette dernière, représentante de Floride, a condamné fermement les débordements dont s’étaient rendus responsables des sympathisants du sénateur mécontents du déroulement d’une convention du parti à Las Vegas, dans le Nevada, le 14 mai. M. Sanders, qui se trouve dans la quasi-impossibilité de l’emporter face à la favorite, Hillary Clinton, a par ailleurs jugé « non démocratique » l’organisation des primaires démocrates. M. Sanders s’indigne notamment du rôle des « super-délégués », un corps électoral particulier qui soutient massivement l’ancienne secrétaire d’Etat. Le sénateur du Vermont a également insisté dimanche sur la mauvaise image de Mme Clinton et de son futur adversaire républicain, Donald Trump, en estimant que, si cette dernière devait être désignée, les électeurs auraient à choisir le « moins pire de deux maux ».

La vidéo du jour La National Rifle Association, le principal groupe de pression en faveur des armes à feu, a apporté un soutien précoce au futur candidat républicain, Donald Trump, à l’occasion de sa réunion annuelle qui se tenait pendant le week-end à Louisville, dans le Kentucky. En 2008 et en 2012, la NRA avait attendu octobre pour s’engager derrière les candidats répub...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant