Présidentielle américaine, J-147 : la campagne sous le choc

le
0
Des partisans d'Hillary Clinton lors de la Gay Pride de West Hollywood, le 12 juin 2016.
Des partisans d'Hillary Clinton lors de la Gay Pride de West Hollywood, le 12 juin 2016.

Du soutien aux victimes de l’attentat d’Orlando aux appels de Trump à la « sévérité », l’essentiel de la campagne américaine.

Le fait du jour Le président Barack Obama a condamné « un acte de terreur et de haine » après l’attentat d’Orlando dans une boîte de nuit gay, et a ordonné que les drapeaux soient mis en berne dans tout le pays. Comme Donald Trump, Hillary Clinton a annoncé avoir annulé un meeting de campagne prévu mercredi dans le Wisconsin, et où M. Obama devait apparaître à ses côtés.

Mais le candidat républicain à la Maison Blanche n’a pas hésité à tenter d’exploiter politiquement l’attentat. « J’apprécie les félicitations pour avoir eu raison sur le terrorisme islamique radical ; je ne veux pas de félicitations ; je veux de la sévérité et de la vigilance. Nous devons être intelligents », a-t-il déclaré sur Twitter, s’attirant une volée de critiques dont il n’a que faire. Il réitère sa promesse d’interdire l’accès aux Etats-Unis pour les musulmans et a appelé dimanche Barack Obama à démissionner, en expliquant que le président démocrate des Etats-Unis n’avait pas prononcé les mots « islam radical » dans sa déclaration en réponse à la tuerie d’Orlando.

Plus sobre, Hillary Clinton, la candidate très probable du camp démocrate à la Maison Blanche, qui a fait de la lutte contre la violence par armes à feu et de la défense des droits LGBT un point clé de sa campagne, a tweeté : « Réveillée avec les bouleversantes nouvelles de Floride. (…) Mes pensées sont avec ceux qui sont touchés par cet acte tragique. »

La phrase du jour « Tous les Américains sont horrifiés, écœurés et attristés par ce...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant