Présidentielle américaine, J-140 : le Parti républicain toujours sous tension

le
0
Le candidat républicain à l'élection présidentielle américaine, Donald Trump, lors d'un meeting le 18 juin 2016 à Phoenix, dans l'Arizona.
Le candidat républicain à l'élection présidentielle américaine, Donald Trump, lors d'un meeting le 18 juin 2016 à Phoenix, dans l'Arizona.

Des divisions au sein du Grand Old Party aux menaces de la NRA, l’essentiel de la campagne américaine.

Le fait du jour

Les divisions sont toujours fortes au sein du Parti républicain. En meeting à Las Vegas, samedi 18 juin, le futur candidat conservateur, Donald Trump, a accusé deux anciens candidats à la course à l’investiture, Jeb Bush et un autre qu’il n’a pas nommé, d’instiguer une révolte contre lui. Le magnat de l’immobilier a menacé de stopper les collectes de fonds qui bénéficient à tous les candidats du parti en lice en novembre et de se concentrer sur le financement de sa campagne. M. Trump a été vivement critiqué par les cadres conservateurs pour les déclarations controversées faites après le massacre d’Orlando, le 12 juin. Signe des troubles républicains, le sénateur Ron Johnson (Wisconsin), candidat à sa réélection, a précisé dimanche qu’il entendait soutenir (« support ») le milliardaire sans l’adouber (« endorse »). De son côté, le « speaker » (président) républicain de la Chambre des représentants, Paul Ryan, a laissé entendre dimanche qu’il était de par ses fonctions obligé d’appuyer le futur candidat de son parti avec lequel il est en désaccord sur de nombreux sujets.

La citation du jour

« Quelle joie d’être avec notre nouveau petit-fils, Aidan. » Hillary Clinton a publié sur son compte Twitter une photo la montrant avec le nouveau-né de sa fille, Chelsea, en compagnie de son mari, l’ancien président Bill Clinton. Son futur adversaire républicain, Donald Trump, est devenu lui aussi une nouvelle fois grand-père quelques semaines plus tôt à la suite de la ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant