Présidentielle américaine : encombrant Donald Trump

le , mis à jour le
0
Trump a accusé le Mexique d'envoyer aux États-Unis ses ressortissants les moins reluisants : trafiquants de drogue et violeurs... Des propos qui ont boosté sa popularité, mais qui abîment l'image de son parti.
Trump a accusé le Mexique d'envoyer aux États-Unis ses ressortissants les moins reluisants : trafiquants de drogue et violeurs... Des propos qui ont boosté sa popularité, mais qui abîment l'image de son parti.

Pauvre Donald... Les temps sont durs ! Le 16 juin, en annonçant sa candidature aux primaires républicaines à 69 ans, le promoteur immobilier et star de la télé s'est laissé aller à quelques propos intempestifs : "Quand le Mexique nous envoie des gens, ce ne sont pas les meilleurs... Il nous envoie des gens qui ont plein de problèmes et qui les amènent chez nous. Ils amènent de la drogue, ils amènent de la criminalité. Ce sont des violeurs. Et certains, je suppose, sont de braves gens."

Ça lui a coûté cher. NBC, qui diffusait son émission The Apprentice et ses défilés Miss USA et Miss Universe, a rompu son contrat. Univision, la chaîne hispanique, a fait de même, ESPN et PGA ont annulé des tournois de golf sur des terrains du milliardaire, les organisateurs de la course automobile Nascar ont décidé de tenir leur banquet dans un autre endroit que l'hôtel Trump. Enfin, Macy's, le grand magasin, a déclaré qu'il ne distribuerait plus sa marque de vêtements masculins...

"Je ne peux pas m'excuser d'avoir dit la vérité"

L'entrepreneur, célèbre pour sa longue mèche jaune orangé maintenue magiquement à grand renfort de laque, s'est dit surpris de la réaction, qu'il ne pensait pas "si sévère". Il est pourtant un habitué des positions à l'emporte-pièce. En 2011, alors qu'il laissait entendre qu'il allait se présenter aux primaires, il avait mené une campagne agressive accusant Barack Obama de mentir sur son lieu...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant