Présidentielle : à quel moment les jeux se font

le
0
Janvier, février, mars, avril? Depuis 1981, les élections présidentielles ne se sont jamais jouées au même moment dans l'opinion. Retour sur cinq campagnes riches d'enseignement pour mai prochain.

1981

En janvier 1981, à cent jours de l'élection présidentielle, la victoire du chef de l'État sortant semble acquise. Certes, la cote de popularité de Valéry Giscard d'Estaing s'effrite et les intentions de vote en sa faveur diminuent, mais il continue à faire la course en tête et à être perçu comme le plus présidentiable face à son principal rival, François Mitterrand.

C'est début février que le changement s'opère en faveur du candidat socialiste, qui commence à apparaître comme une alternative crédible. En cause: l'effacement de Rocard en novembre 1980, puis l'investiture de François Mitterrand et l'adoption de ses «110 propositions» le 24 janvier, lors du congrès extraordinaire du Parti socialiste. De 19% d'intentions de vote avant Noël, le socialiste grimpe à 25% dans les sondages.

Autre facteur jouant en faveur du socialiste: l'entrée en campagne de Jacques Chirac, le 3 février. L'ancien premier ministre de Giscard concentre ses tirs sur le chef de l'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant