Présidentielle 2017 : tous relookés !

le
0
Présidentielle 2017 : tous relookés !
Présidentielle 2017 : tous relookés !

En politique, contrairement à l'adage, l'habit fait le moine. Rafraîchir sa garde-robe, monter sur la balance, oublier les montres luxueuses : la case relooking est un passage obligé pour tout candidat pour se crédibiliser. En clair, endosser les habits du pouvoir.

Le podomètre du président

François Hollande en 2009 lorsqu’il était Premier secrétaire du Parti socialiste, avant de perdre du poids pour sa campagne en 2012 :

Pour se faire élire, François Hollande s'était astreint en 2010 au régime Dukan, avant de reprendre ses kilos. Pas de diète en vue pour 2017, mais le président, pas fan de sport, pratique la marche dans les jardins de l'Elysée. Sur les conseils du spécialiste santé Michel Cymes, il a installé sur son iPhone une application qui compte le nombre de pas ! Raillé pour ses pantalons tire-bouchonnés et sa cravate de travers (le site François, ta cravate ! en recense 1 044), il y a remédié. Dans leur livre « le Vestiaire des politiques »*, qui regorge d'anecdotes (dont l'éphémère relooking de Cécile Duflot par la papesse de la mode Cristina Cordula), Gaëtane Morin, journaliste au « Parisien Magazine », et Elizabeth Pineau, journaliste chez Reuters, détaillent comment le staff élyséen est venu à bout de l'objet rebelle avec une épingle. Et racontent comment le président, qui déteste l'ostentation mais veille à sa mise par respect pour les Français, s'est converti aux costumes sur mesure des couturiers Smuggler et Agnès b., qu'il a décorée au Palais le 9 mai.

Après la campagne de 2012 où François Hollande avait perdu plusieurs kilos, le président est redevenu « normal » (ici en 2015)

 

Morano, NKM et Marine Le Pen : tout en sobriété  

Les relookings les plus impressionnants concernent les femmes politiques, contraintes de masquer leur féminité pour que leur message ne soit pas occulté. En 2007, Ségolène Royal avait dû se déglamouriser face aux attaques machistes. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant