Présidentielle 2017 : selon Valls, «il n'y a pas d'alternative à Hollande à gauche»

le
7
Présidentielle 2017 : selon Valls, «il n'y a pas d'alternative à Hollande à gauche»
Présidentielle 2017 : selon Valls, «il n'y a pas d'alternative à Hollande à gauche»

Manuel Valls cherche-t-il à remonter le moral des troupes ? Après une semaine noire pour François Hollande avec l'abandon de la révision constitutionnelle et la poursuite de la mobilisation contre la loi El Khomri, l'ambiance est très morose à l'Elysée. Certains conseillers se demandent «comment le président va pouvoir remonter la pente». Mais le Premier ministre lui y croit.

Dans des confidences au JDD, Manuel Valls réaffirme son soutien sans faille à François Hollande. «Il est la voix de l'intérêt général», défend-il en rappelant que «la logique veut qu'il soit candidat puisqu'il est président». «Je ne vois pas d'alternative à François Hollande à gauche», ajoute-t-il.

Alors que les sondages démontrent que l'exécutif a de moins en moins la confiance des Français, Manuel Valls tient à rester optimiste. «Nous pouvons convaincre à nouveau, même s'il y a du pessimisme, même si une partie de la gauche ne veut pas gouverner. Les Français se détournent de la politique, à nous de leur redonner envie de croire», martèle-t-elle le Premier ministre. Selon lui, «beaucoup de choses vont se jouer avant l'été. Il doit agir, nommer les choses, emmener le pays, lui proposer un chemin. La capacité de François Hollande à incarner ce chemin, je la crois intacte et je serai à ses côtés». 

«Dans un paysage politique décomposé, il faudra recomposer»

Manuel Valls qui a déjà expliqué qu'il était contre une primaire de la gauche estimant qu'il y avait désormais deux gauches «irréconciliables» appelle «à transcender les clivages». «Dans un paysage politique décomposé, il faudra recomposer», martèle-t-il. «Il va falloir tendre la main, ce n'est pas trahir, c'est se grandir, insiste le Premier ministre. Et quand la droite refuse, comme elle l'a fait cette semaine (ndlr : sur la révision consttutionnelle), il faut recommencer, c'est ça, l'exigence».

Cette main tendue à la droite ne sera peut-être ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1945416 il y a 11 mois

    les jeunes sont les seuls a se révolter

  • 300CH il y a 11 mois

    Re: "Les Français se détournent de la politique, à nous de leur redonner envie de croire", mdr, depuis 4 ans cette bande de guig nols du trône, nous divise " loi gay, et j'en passe" c plutôt un dé goût de socialos, quand on voit depuis le départ qu'il a, des équipes de bras cassées (totobirats, la pleurnicharde, la bekacine, etc...), dont le premier et le Chef CULBUTO, on comprend tout

  • M3366730 il y a 11 mois

    http://revolte.exprimetoi.com/t745-listes-des-57-condamnes-toujours-en-poste-au-gouvernement-ou-au-parti-socialiste et commentaire de l'auteur "Voici donc la "République Irréprochable" à la mode socialisteJe n'ai relevé que des responsables PS en activité et élus CONDAMNÉS (non pas les mis en examen) , car il y a trop de seconds couteaux socialistes à la morale défaillante..."

  • M898407 il y a 11 mois

    Rien d'étonnant, Hollande et la Gauche sont tellement laminés dans l'opinion que personne ne veut essayer de prendre un relais qui n'a aucune chance de succès. Les représentants de la Gauche vont donc se focaliser sur la candidature de Hollande pour que l'échec évident à venir lui soit totalement imputé....

  • JOG58 il y a 11 mois

    C'est un sacre paisantin qui me craint pas le ridicule le valls stupide et incompetent. Enron en France avec les socials on est habitué a ce genre de cretinnerie.

  • janaliz il y a 11 mois

    Non c'est pas pour rire... Déjà que ce type n'était pas une alternative... Même Renaud penser qu'il va voter Fillon... C'est dire la prise de conscience...

  • M2766070 il y a 11 mois

    Moi je voterais moland au 2em tour, comme cela 6 mois, et hop , révolution, et 6em républik !!!