Présidentielle 2017 : Sarkozy rend coup pour coup à Hollande

le
5
Présidentielle 2017 : Sarkozy rend coup pour coup à Hollande
Présidentielle 2017 : Sarkozy rend coup pour coup à Hollande

Ils ne sont pas encore candidats pour la présidentielle de 2017, mais François Hollande et Nicolas Sarkozy installent déjà le match. Désormais, dans les médias, ils se rendent coup pour coup. Invité de RTL ce jeudi matin depuis Londres, où il a rencontré la communauté française, l'ancien chef de l'Etat a notamment répondu à l'interview de François Hollande dans «Les Echos». Dans celle-ci, le président affirmait  au sujet du sentiment de trahison qu'éprouvent certains électeurs de gauche que «la trahison ç'eut été de laisser le pays dans l'état où je l'ai trouvé».

«François Hollande ne manque pas d'aplomb pour affirmer ce qu'il affirme», s'est agacé Nicolas Sarkozy critiquant à son tour la politique de son successeur. L'ancien chef de l'Etat s'en est pris à la politique fiscale. Interrogé sur la possibilité que des Français installés à Londres veuillent rentrer après le Brexit, Nicolas Sarkozy a ironisé : «Quels Français veulent rentrer dans la France de François Hollande ? » «S'il pense qu'il va faire de Paris une place compétitive avec une taxe à 75%, avec le matraquage fiscal qui a été organisé, avec le compte pénibilité, avec l'ensemble des décisions qu'il a prises contre les entreprises, il n'y a aucune chance», a assuré le patron du parti les Républicains. 

«On est consterné pour François Hollande»

Nicolas sarkozy

L'ancien chef de l'Etat a également critiqué l'attitude de François Hollande après le Brexit. «Lorsque le Brexit s'est présenté, monsieur Hollande nous a fait part de sa tristesse. On est consterné pour lui, mai on n'attend pas du président qu'il nous dise son émotion mais qu'il prenne des décisions», a fustigé Nicolas Sarkozy qui avait déjà affirmé il y a quelques jours que «François Hollande ne sera pas à la hauteur».

«Je ne me résoudrai jamais à ce que la France devienne un pays normal»

Nicolas sarkozy

Le président du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Aston54 il y a 5 mois

    @ aphex. Avec Royal et/ou Hollande aux manettes entre 2007 et 2012 on en serait où??? dans le situation de la Grèce. Sarkozy et Hollande n'ont pas "boxés" dans le même contexte (car selon les dires de Hollande entre 2008 et 2012 il n'y a pas eu de crise, alors que nous avons connu la pire de puis celle de 1929). Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

  • M3866838 il y a 5 mois

    Le plus pitoyable reste Hollande avec son sempiternel: "c'est pas ma faute, mais celle des autres".

  • M4958114 il y a 5 mois

    et oui mr sarko votre bilan c'est 620 milliard et 27% du PIB pour ce qui e est du pays et votre parti 75 millions de trou !

  • wanda6 il y a 5 mois

    On prend les mêmes et on recommence. Le recyclage c'est maintenant !!!

  • M3121282 il y a 5 mois

    pas un pour relevé l'autre, pitoyable