Présidentielle 2017 : pour Sarkozy, se montrer ou pas, telle est la question

le
6
Présidentielle 2017 : pour Sarkozy, se montrer ou pas, telle est la question
Présidentielle 2017 : pour Sarkozy, se montrer ou pas, telle est la question

Attention à la surchauffe ! Après une séquence particulièrement animée où l'on a beaucoup vu et entendu Nicolas Sarkozy, certains de ses partisans s'inquiètent. A force d'envoyer des cartes postales à l'opinion, l'ancien président ne va-t-il pas lasser ? Et surtout, ne risque-t-il de remobiliser la gauche qui avait fait de l'antisarkozysme son principal cheval de bataille en 2012 ?

« Il y a eu la décoration d'un maire en Charente-Maritime, qui s'est transformée en quasi-déclaration de candidature devant les télés, sa présence aux côtés de NKM dans la campagne municipale à Paris, la suite de son tour de France des concerts de Carla... Ça peut paraître un peu beaucoup en quelques jours », concède un ancien ministre UMP. « La machine s'est emballée », admet un proche. Le PS ne s'y est pas trompé. Et à un mois des municipales, certains ténors socialistes n'hésitent plus à cibler l'ex-locataire de l'Elysée comme s'il était déjà redevenu le champion de la droite.

Observé par Hollande

Hier sur France 3, Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, a ouvert la boîte à gifles : « J'ai une question à poser à M. Sarkozy : comment il fait pour baisser la dette monstrueuse qu'il a laissée aux Français ? Parce que nous, on gère la facture Sarkozy, la dette Sarkozy, le passif Sarkozy. » Et d'insister : « Il y en a pour 687 milliards (d'euros). Ce que vous avez laissé derrière vous est une catastrophe pour notre pays. » Un autre ministre raconte en privé que François Hollande a l'oeil plus que jamais rivé sur les faits et gestes de son ex-(futur ?) adversaire. Et qu'il ne lui laissera plus rien passer.

Alors que Nicolas Sarkozy est parti cette semaine en vacances en famille au cap Nègre, son entourage -- comme pour calmer le jeu -- assure que son calendrier sera dominé par l'international dans les semaines et les mois qui viennent. Outre son rendez-vous secret avec Merkel , l'ex-chef de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3121282 le lundi 17 fév 2014 à 08:59

    Iznogoud sera aidé dans ses entreprises par son homme de main Dilat Laraht (JFC), qui lui servira souvent de cobaye. Dilat ne croit pas à la victoire de son maître, et essaiera sans succès de le dissuader.Nos héros sont un peu minables.Quatre ou cinq citoyens représentent le peuple en délire ; quatre ou cinq soldats, la garde du calife.

  • 90342016 le lundi 17 fév 2014 à 08:19

    le nain dehors incapable

  • M3121282 le lundi 17 fév 2014 à 08:01

    SARKO PRESENTE TOI :687 milliards (d'euros) de dettes pour la France 11 Millions € de dettes pour l'UMP Tu es l'homme qu'il faut pour la France , c'est indéniable.

  • M3121282 le lundi 17 fév 2014 à 07:58

    SARKO PRESENTE TOI : 687 milliards (d'euros) de dettes pour la France c'est pas assez ! tu es capable de beaucoup mieux, sans compter de ce que tu as laissé à l'UMP.

  • M3553345 le lundi 17 fév 2014 à 07:51

    SARKO PRESENTE TOI

  • M2723293 le lundi 17 fév 2014 à 07:44

    Pauvre politique !Communication, surmoi, revanche ....Projet pour la France ?????