Présidentielle 2017 : Macron osera-t-il franchir la marche ce soir ?

le , mis à jour à 09:10
2
Présidentielle 2017 : Macron osera-t-il franchir la marche ce soir ?
Présidentielle 2017 : Macron osera-t-il franchir la marche ce soir ?

« De la clarté ! » Voici ce que répond Emmanuel Macron lorsqu'on lui demande ce qu'il faut attendre du meeting qu'il organise ce soir. Sa garde rapprochée est pourtant formelle. A la Mutualité, le ministre de l'Economie n'annoncera ni sa sortie du gouvernement ni sa candidature à la présidentielle.

 

« Il a envie d'y aller »

 

« Le tout, c'est d'être candidat sans le dire. Ce sera un discours de candidature sans candidature », nuance l'un de ses proches. L'ambitieux ministre, qui a préféré ce week-end les échappées solitaires du Tour de France aux passes des Bleus, l'assume : c'est le maillot jaune qu'il souhaite porter. Celui de président. « Je n'ai pas de doute sur le fait qu'il ait envie d'y aller », glisse un de ses soutiens. Un autre abonde : « Il est déterminé. »

 

Mais il y a l'envie... et la situation politique, qui devrait se clarifier à la rentrée. « En fonction de la manière dont ses propositions (NDLR : attendues à l'automne) seront reçues, on se posera la question de sa candidature. Mais sans se dire : parce qu'il y a untel, on s'interdit d'y aller ! » explique-t-on au QG d'En marche.

 

« Un ticket, c'est possible »

 

L'entourage de Macron le sait bien, si François Hollande reprend du poil de la bête et est en situation de se représenter, il n'y aura pas d'espace. Or, confie l'un de ses visiteurs, le président apparaît « très serein » et tout aussi... « déterminé ». Un député pro-Macron résume : « La seule chance d'Emmanuel, c'est qu'Hollande dévisse durablement dans les sondages et que les barons socialistes lui disent : N'y va pas ! » Son remuant cadet serait alors prêt à prendre le relais. Mais sinon ? « Je ne le vois pas être ramasseur de balles pour François Hollande, poursuit le même. Un ticket, en revanche, c'est possible. » Cela lui permettrait de peser sur la campagne de 2017 et le prochain quinquennat en cas de victoire. En ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pbenard6 il y a 7 mois

    quand on sait que macron a été "lancé" par Attali on devine tout de suite à qui profite toute cette mise en scène

  • M940878 il y a 7 mois

    ' La seule chance d'Emmanuel, c'est qu'Hollande dévisse durablement dans les sondages ' ? il a dévissé depuis mai 2012 !! , difficile d'aller plus bas !!!