Présidentielle 2017 : les ténors du PS anticipent l'absence de la gauche au 2nd tour

le , mis à jour à 22:05
21
Présidentielle 2017 : les ténors du PS anticipent l'absence de la gauche au 2nd tour
Présidentielle 2017 : les ténors du PS anticipent l'absence de la gauche au 2nd tour

«A cette étape aucun candidat putatif, quel qu'il soit, ne semble pouvoir battre la droite. Et même passer le premier tour....» Voilà en peu de mots l'analyse sur l'état de la gauche de Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS dans un entretien à La Nouvelle République publié samedi, à quelque mois de l'élection présidentielle. Jean-Christophe Cambadélis, a entre autres qualifié de «grave» cette perspective. 

 

 

Selon le dernier sondage BVA-Salesforce publié vendredi et en fonction des configurations, ni François Hollande (entre 9% et 13% d'intentions de vote), ni Jean-Luc Mélenchon (entre 12,5% et 14%), ni Emmanuel Macron (entre 11% et 14%), ni Arnaud Montebourg (entre 9% et 10%) ne parviendrait à se qualifier pour le second tour, tous restant loin derrière Marine Le Pen, Alain Juppé ou Nicolas Sarkozy.  

 

Le Roux : «Sans Hollande, la gauche est éliminée»

 

Partageant manifestement le même constat que Jean-Christophe Cambadélis, Bruno Le Roux, le chef de file des députés socialistes à l'Assemblée nationale va plus loin : pour lui la gauche «sera éliminée au 2e tour si Hollande n'est pas candidat». Il l'affirme dans une interview à paraître dans l'édition du dimanche de La Provence. «S'il n'est pas notre candidat, il y aura un émiettement, un éclatement et la gauche sera éliminée du 2ème tour de la présidentielle», précise le député de Seine-Saint-Denis. «Si pour des raisons extraordinaires ce n'était pas le cas, Manuel Valls serait à mes yeux le plus légitime à porter nos couleurs», ajoute Bruno Le Roux qui garantit la «loyauté» du Premier ministre : « Il est le bras droit de François Hollande, pas son rival». 

 

QUESTION DU JOUR. Présidentielle 2017 : Manuel Valls doit-il être candidat à la place de François Hollande ?

 

 

Valls : «Réagir maintenant pour ne pas mourir»

 

Comme en écho, Manuel Valls a lancé un appel au ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • schrett il y a 7 mois

    Le PS peut compter sur le soutien inconditionnel des retraités : 0% d'augmentation des retraites pendant le quinquennat Hollande. Beaucoup d'entre eux attendent avec délectation les prochaines échéances électorales, là aussi ce sera du 0% pour le PS .

  • SuRaCtA il y a 7 mois

    Le changement, c'est maintenant !!!

  • 72805271 il y a 7 mois

    By By les nuls

  • M3366730 il y a 7 mois

    Hé oui, ils s'inquiètent pour leurs places et privilèges. Allez zou, au chômage pour les confronter avec la réalité.

  • phili646 il y a 7 mois

    Il faut lui dire à Le Roux qu'avec ou sans Hollande la gauche va dans le mur et en klaxonnant !!!!

  • dupon666 il y a 7 mois

    lol..le ps serait donc de gauche et pas de gôche...funny isn't it

  • Berg690 il y a 7 mois

    b.renie, Seul le rassemblement de tous au chevet du pays moribond permettra son redressement. On dirait mon curé! Des noms,des noms!

  • b.renie il y a 7 mois

    il y aura un émiettement, un éclatement de la gauche qui sera éliminée du 2ème tour de la présidentielle ? Mais oui Le socialisme est une idéologie en cours de disparition comme le communisme il y a plus de 30 ans. Il est remplacé par le populisme du FN qui monte en puissance Ce qui n'est pas moins dangereux pour l'avenir. Seul le rassemblement de tous au chevet du pays moribond permettra son redressement

  • nayara10 il y a 7 mois

    Pas plus de 9% de bulletins de vote pour 2017 ....Alors Taxez fort pour faire passer votre Idéologie Faschiste

  • wanda6 il y a 7 mois

    Quel avenir pour un pays dont le tourisme , l'agriculture et l'industrie s'effondrent ? En France près d'un moins de 25 ans sur quatre (24%) était sans emploi en mars 2016.