Présidentielle 2017 : Les Républicains appelés à voter leur «socle commun»

le , mis à jour à 14:08
3
Présidentielle 2017 : Les Républicains appelés à voter leur «socle commun»
Présidentielle 2017 : Les Républicains appelés à voter leur «socle commun»

Le conseil national du parti Les Républicains s'est ouvert ce samedi à 9h30, en présence de Nicolas Sarkozy et de près d'un millier de personnes, chargées d'entériner le projet du parti pour 2017.

 

Malgré les différences entre candidats à la primaire, à laquelle Nicolas Sarkozy devrait officialiser sa participation vers la fin août, « nous sommes tous dans la même équipe. De grâce, pas de lutte contre son camp », a lancé Luc Chatel, président du conseil national, sorte de parlement du parti.

 

L'effort de consensualité n'aura pas porté ses fruits, tant les -nombreux- candidats reprochent au président du mouvement d'avoir tricoté un programme taillé à sa main. Sous la forme d'un pavé de 360 pages (vendu 10 euros), le projet des Républicains pour 2017 reprend les grandes propositions formulées ces derniers mois lors de 18 matinées thématiques de travail. Ce « socle commun », d'après la direction du parti, prévoit notamment de réduire l'impôt sur le revenu de 10% dès après la présidentielle, de porter l'âge de la retraite 63 ans d'ici à 2020, de faire payer les syndicats lors de débordements dans les manifestations, de supprimer l'aide médicale d'urgence (AME). Intervenant sur le sujet de la « justice efficace », Nicolas Sarkozy, qui prononcera un discours cet après-midi, a annoncé la restauration des jurys populaires dans les tribunaux correctionnels pour les peines supérieures à cinq ans. Ce dispositif, mis en place début 2012 avant la fin de son quinquennat, a été supprimé par la gauche revenue au pouvoir.

 

Juppé s'absente pour aller au bistro

 

Arrivé en début de matinée à la Mutualité (Paris Ve), Alain Juppé s'est absenté pour aller au bistro. Le favori des sondages pour la primaire à droite, désormais talonné par Nicolas Sarkozy, participait avec Alain Lamassoure et des jeunes Rép assistait à un débat sur l'Europe. Juppé, de toute façon, refuse d'être ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • wanda6 il y a 5 mois

    On prend les mêmes et on recommence. Le recyclage c'est maintenant !

  • macgiver il y a 5 mois

    un sarko socle peut-être??

  • phili646 il y a 5 mois

    Si leur socle commun c'est le detricotage du code du travail, j'en connait un qui, malgré son impopularité record, peut encore nourrir encore quelques espoirs !!!!