Présidentielle 2017 : le PS dit oui à une primaire à gauche

le , mis à jour à 19:28
0
Présidentielle 2017 : le PS dit oui à une primaire à gauche
Présidentielle 2017 : le PS dit oui à une primaire à gauche

Réuni ce samedi, le conseil national du PS a approuvé à l'unanimité le principe d'une primaire de la gauche pour choisir un candidat à l'élection présidentielle. Comme c'était pressenti, elle aurait lieu au début du mois de décembre. Le conseil fédéral d'Europe Ecologie Les Verts doit également se prononcer sur la question ce samedi. 

Tout n'est pas réglé pour autant. Principal pomme de discorde : le PS présentera-t-il un candidat à cette primaire ? Ou plusieurs socialistes auront-ils le droit de faire un tour de piste? Selon le député des Hauts-de-Seine Jean-Marc Germain, ce point sera abordé au mois de juin. 

Près de deux Français sur trois sont favorables à la tenue d'une primaire de la gauche, selon un sondage Opinionway pour Le Figaro publié samedi. Les sympathisants de gauche approuvent même à 75% cette idée d'une primaire organisée par le PS, y compris en présence de François Hollande.

>> QUESTION DU JOUR. Avez-vous envie d'une primaire à gauche ?

Mais de l'aveu même de dirigeants socialistes, il y a peu de chances à ce stade que cette primaire se tienne in fine. Une primaire supposant que le gagnant soit soutenu par tous les participants, EELV, le PCF et l'aile gauche du PS voudraient éviter de devoir faire campagne pour un François Hollande sur une ligne «social-libérale» qu'ils combattent.

Les propos de Pierre Laurent dans nos colonnes ce samedi sont la dernière illustration de cette défiance générale. Le secrétaire général du PCF a estimé que le président de la République «est disqualifié pour porter les couleurs de la gauche».

Primaire à gauche : EELV dit oui mais...

Europe Écologie-Les Verts a adopté samedi une motion accueillant «avec intérêt» l'organisation d'une primaire de gauche, mais exigeant la mise en place d'un «périmètre politique» qui obligerait le gagnant vis-à-vis des autres candidats, selon le texte de cette motion.

Après une bonne heure de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant