Présidentielle 2017 : Fillon déclare la guerre à Sarkozy

le
1
Présidentielle 2017 : Fillon déclare la guerre à Sarkozy
Présidentielle 2017 : Fillon déclare la guerre à Sarkozy

Alors que Nicolas Sarkozy vient tout juste de bénéficier d'un non-lieu dans l'affaire Bettencourt, François Fillon dégaine et tire à vue sur lui. Dans un entretien au journal «Valeurs actuelles» à paraître jeudi et titré «Fillon canarde Sarkozy», l'ex Premier ministre estime «être mieux placé que Nicolas Sarkozy pour l'emporter en 2017». Il ajoute que s'il ne le pensait pas, il ne serait pas candidat.

L'ex-Premier ministre avait déjà tiré une première cartouche il y a trois jours dans la presse, lorsqu'il avait déclaré être «de facto en compétition» avec Sarkozy, parlant même d'un affrontement «inévitable». Mais là, il vide le reste du barillet.

Dans l'interview, dont François Fillon aurait lui-même fait la demande à l'hebdomadaire, il avoue même que son désir de se présenter à l'élection présidentielle de 2017 daterait du 6 mai 2012. «J'ai décidé de me présenter le soir de la défaite de Sarkozy», affirme-t-il. Ce jour-là, à la Mutualité, après que l'ex chef de l'Etat soit parti, François Fillon, aux côtés de sa garde rapprochée, aurait «commencé à évoquer la présidence de l'UMP avec en ligne de mire celle de la République».

«On est obligé de se remettre en cause»

Selon lui, «quand on perd une élection, il est impossible de dire qu'on a fait une bonne campagne (...) On a le devoir d'en analyser les raisons. On est obligé de se remettre en cause, sinon, c'est un bras d'honneur aux Français». Et de poursuivre : «Il faut rembobiner le film à l'envers pour comprendre. Moi, en 2007, j'ai totalement soutenu Sarkozy, mais cela ne veut pas dire que son projet était totalement le mien. Il était le leader, mais sur beaucoup de sujets, j'aurais aimé faire les choses différemment, notamment sur la dette, les déficits, les finances publiques».

«Moi, en 2007, j'ai totalement soutenu Sarkozy, mais cela ne veut pas dire que son projet était totalement le mien. Il était le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • imozen le mercredi 9 oct 2013 à 09:03

    Quelle guerre ? Sarkozy a dit se retirer de la politique, et Fillon veut être le candidat UMP à la présidentielle 2017. Un bon candidat sans aucun doute, je crois même qu'il aurait gagné en 2012 si l'UMP l'avait désigné à la place d'un Sarkozy carbonisé.