Présidentielle 2017 : face à Marine Le Pen, seul Valls qualifierait le PS au second tour

le
6
Présidentielle 2017 : face à Marine Le Pen, seul Valls qualifierait le PS au second tour
Présidentielle 2017 : face à Marine Le Pen, seul Valls qualifierait le PS au second tour

Le poids politique de Manuel Valls n'est plus à prouver, surtout depuis que sa cote de confiance grimpe au-delà des 50 %, sur fonds de menaces terroristes, trois semaines après les attentats parisiens. Mais un sondage CSA publié ce vendredi par RTL démontre que le Premier ministre serait, si l'élection présidentielle avait lieu ce dimanche, seul capable de qualifier la gauche au second tour. François Hollande, lui, serait distancé par l'UMP.

L'Institut a testé quatre hypothèses auprès d'un millier de personnes (*) : la candidature du président de la République face à Nicolas Sarkozy (UMP) ou Alain Juppé, celle du Premier ministre face aux deux mêmes. Dans les quatre projections, Marine Le Pen arrive en tête du premier tour, avec 29 à 33% des intentions de vote, une proportion conforme à l'enquête Ifop pour Marianne de jeudi, qui la place entre 29 et 33% des intentions de suffrage.

Notre question du jour : Valls ferait-il un medilleur candidat à la présidentielle que Hollande ?

L'enseignement de cette enquête est pour la gauche : Manuel Valls serait qualifié pour le second tour que ce soit avec 22,5% d'intentions de vote contre Nicolas Sarkozy (21,5%) ou avec 21% des suffrages face à un Alain Juppé à 19%. A l'inverse, François Hollande serait battu dès le premier dimanche électoral: le président sortant recueillerait 19% des voix contre 22,5 à Nicolas Sarkozy  mais 18% face à Alain Juppé à 22.

VIDEO. Présidentielle 2017 : sondages flatteurs pour Manuel Valls et Marine Le Pen

Face à le Pen, Juppé ferait mieux que Sarkozy

Au second tour, Marine Le Pen perdrait à tout coup. La présidente du FN ferait cependant son meilleur score face à François Hollande (49-51), et son pire face au maire de Bordeaux (38 pour elle, 62 pour lui). 

Luc Ferry, ancien ministre de l'Éducation nationale sous Jacques Chirac, a estimé ce vendredi matin que «dans une perspective d'un deuxième tour contre Marine Le Pen en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pathor le vendredi 30 jan 2015 à 21:31

    ... et j'ai oublié des retraités pauvres aussi ; parce que on va pas pouvoir continuer à accueillir toute la misère du monde, entretenir un état pléthorique avec des centaines d'agences d'état et des collectivités locales "en roue libre" et des cadres supérieurs qui fichent le camp remplacés par des bac -5 qui cotisent beaucoup moins , et maintenir le niveau des retraites ....

  • Pathor le vendredi 30 jan 2015 à 21:22

    oups! .." les deux"

  • Pathor le vendredi 30 jan 2015 à 21:21

    Et bien on est pas prêt d’être débarrassé du socialisme dans ce pays !----- faut dire que les français sont tellement habitué à l'assistanat depuis tellement longtemps..."mais faudrait savoir ce que vous voulez: moins d’impôts, ou continuer dans le statu d'assisté ? ah, vous voulez les eux ?! ....alors ça sera que des promesses, un nivellement par le bas, toujours plus d'immigrés, des travailleurs pauvres et 10 à 15% de chômage" ...

  • sarestal le vendredi 30 jan 2015 à 20:04

    Les mêmes manchots depuis des décennies ! ça suffit.

  • M3866838 le vendredi 30 jan 2015 à 19:35

    Le faux dur a la cote.

  • pichou59 le vendredi 30 jan 2015 à 13:05

    le ps et leurs copains et leurs lois ont tout détruit depuis 2012!!!!!,