Présidentielle 2017 : Arnaud Montebourg officiellement candidat

le
0
Présidentielle 2017 : Arnaud Montebourg officiellement candidat
Présidentielle 2017 : Arnaud Montebourg officiellement candidat

«Je suis candidat à la présidence de la République française» : ce dimanche à la traditionnelle Fête de la rose de Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire) et devant ses partisans réunis, Arnaud Montebourg a annoncé, sans surprise, sa candidature à l'élection présidentielle de mai 2017. A aucun moment il n'a évoqué sa participation à la primaire socialiste de janvier prochain.

 

Je suis candidat à l'élection présidentielle de 2017 #Frangy pic.twitter.com/YwmhaxNU4l

— Arnaud Montebourg (@montebourg) 21 août 2016

 

Dans son discours, le candidat a réaffirmé son opposition à François Hollande : «Si je suis candidat (...), c'est d'abord qu'il m'est impossible, comme à des millions de Français, de soutenir l'actuel président de la République». «Je lui demande de bien réfléchir à sa décision, de prendre en compte l'intérêt général du pays (...), d'affronter sa conscience et sa responsabilité et de prendre la bonne décision», a déclaré l'ancien ministre de l'économie à l'encontre du chef de l'Etat.

 

Arnaud Montebourg a également précisé son programme. Il souhaite l'annulation pour les classes moyennes et populaires de toutes les hausses d'impôts décidées ces cinq dernières années. Il a également détaillé un programme économique protectionniste en défendant le «made in France» et souhaitant que «l'attribution de 80% des marchés publics de l'Etat, des collectivités locales et des hôpitaux à des PME dont l'activité est située en France».

 

«Je m'adresse là à la France des fins de mois difficiles, à la France de la précarité, à la France ouvrière et bosseuse», a lancé l'ancien ministre du Redressement productif, qui a estimé que la loi travail controversée «devra être rediscutée, réformée, renégociée».

 

Rétablissement d'un service national

 

Face à la menace terroriste, le candidat souhaite rétablir «un service national, civil et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant