Président-candidat tout début décembre ?

le
1
Président-candidat tout début décembre ?
Président-candidat tout début décembre ?

« Une divine surprise » : c'est ainsi que François Hollande, selon des proches, a qualifié le score canon de François Fillon au premier tour de la primaire de la droite. D'abord stupéfait par cette qualification qu'il n'a pas vue venir, Culbuto -- son surnom -- s'est vite rétabli.

 

Dimanche soir, à l'heure où tombaient les résultats, le président n'était pas à l'Elysée. Il dînait dans Paris avec des amis. Ce n'est qu'ensuite qu'il a réuni sa garde rapprochée et fait chauffer le portable jusque tard dans la soirée. A l'autre bout de la ligne : Manuel Valls, resté à son domicile, Ségolène Royal, Stéphane Le Foll, Bruno Le Roux... L'occasion, pour le président, de leur passer des messages bien précis sur sa candidature. Car à ceux qui en douteraient encore, oui, il sera bien candidat à sa réélection !

 

Hollande a repris du poil de la bête. Fillon, pense-t-il, clive et lui donne de l'air. « C'est un vrai candidat de droite. La droite a choisi le candidat le plus à droite », a-t-il expliqué aux siens, à qui il a demandé d'éplucher le programme de Fillon sans attendre le second tour. « Bayrou va être candidat », a poursuivi le président. Voilà qui, selon lui, fragilise Emmanuel Macron. « Il est persuadé que Macron ne peut plus faire plus de 5 à 7 % », décrypte un ami du président. Lequel a donc passé consigne : ne pas taper sur Macron, qu'il croit possible de faire revenir au bercail.

 

« Les 1er, 5 ou 6 décembre » sont possibles selon son agenda

 

Mais pour le reste, Hollande n'a rien voulu entendre ! Plusieurs fidèles l'ont alerté dimanche sur la nécessité, selon eux, d'accélérer son calendrier et d'entrer en campagne dès le lundi 28 novembre, une fois confirmé le nom du champion de la droite. « Lundi, c'est impossible, il rentre de Madagascar dans la nuit... », soupire un proche. Manuel Valls, notamment, lui a redit sa « préoccupation face à la coupure » qu'il sent avec les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Spartaku il y a un mois

    La droite la plus bête du monde , elle choisit FILLON comme candidat idéal , celui qui grâce à son programme "effrayant" pour 80% des français fera gagner Hollande ou son remplaçant au PS ... Mouarrf il va pouvoir mettre ses pneus neufs au scooter ...