Présidence du Sénat : Raffarin et Larcher au coude à coude

le
0
Gérard Larcher et Jean-Pierre Raffarin étaient déjà candidats à la présidence du Sénat en 2008.
Gérard Larcher et Jean-Pierre Raffarin étaient déjà candidats à la présidence du Sénat en 2008.

C'est un duel que Jacques Chirac pourrait regarder tranquillement installé dans son canapé en sirotant une mousse. Gérard Larcher et Jean-Pierre Raffarin, respectivement ministre du Travail et Premier ministre pendant le règne de l'ancien président, briguent pour la deuxième fois la présidence du Sénat. Le président de la commission des Finances Philippe Marini va, lui, jouer l'outsider. Le même trio s'était déjà présenté en 2008. Gérard Larcher l'avait alors emporté au terme d'une bataille serrée. Après une parenthèse socialiste de trois ans, et le départ annoncé de Jean-Pierre Bel, la Haute Assemblée devrait profiter du raz-de-marée UMP lors des municipales pour repasser à droite le 28 septembre. Sauf accident, le gagnant de la primaire UMP organisée le 30 septembre occupera donc le plateau. L'élection du président par ses pairs aura lieu le 1er octobre en séance publique, sous la présidence du doyen d'âge, par un vote à bulletin secret. Larcher : pur produit du Sénat Gaulliste de fibre sociale, amateur de bonne chère, Gérard Larcher, 66 ans, qui a déjà présidé le Sénat de 2008 à 2011, a su tisser un réseau qui s'étend bien au-delà de son camp. Sa stratégie de campagne consiste à faire passer Raffarin pour le "candidat de l'UMP", alors que "la force du Sénat, c'est de garantir son indépendance par rapport au parti", assure son entourage. S'il est quelquefois associé à François Fillon, il se présente avant tout comme un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant