Présidence du conseil de surveillance de PSA : Gallois favori

le
0
Présidence du conseil de surveillance de PSA : Gallois favori
Présidence du conseil de surveillance de PSA : Gallois favori

La succession à la tête de PSA se précise. Après la nomination de Carlos Tavares, l'ex-numéro 2 de Renault, à la présidence du directoire du groupe automobile en remplacement de Philippe Varin, l'arrivée à la présidence du conseil de surveillance de Louis Gallois est en bonne voie. Ce jeudi, le comité des nominations du conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën a approuvé la candidature de l'ancien patron d'EADS, grandissime favori face à Gérard Hauser, ex-dirigeant de Nexans, dont la candidature a, elle aussi, été entérinée.

Ces deux candidatures seront examinées mardi prochain par le conseil de surveillance, actuellement présidé par un membre de la famille, Thierry Peugeot, dont le mandat court normalement jusqu'en 2016. Mais le changement d'actionnariat prévu chez PSA, avec l'arrivée de l'Etat français et du groupe chinois Dongfeng, a changé la donne. A l'issue d'une augmentation de capital de 3 milliards d'euros, chacun d'entre eux détiendra 14% du capital, à égalité avec la famille Peugeot.

L'ancien patron de la SNCF a les faveurs de l'Etat

Ancien patron de la Snecma, de la SNCF et d'EADS, Louis Gallois a les faveurs du gouvernement. Il siège déjà au conseil de surveillance du constructeur automobile depuis décembre 2012 en tant que représentant de l'Etat qui avait obtenu ce poste en contrepartie des fonds publics injectés dans sa filiale bancaire PSA Finance. Auteur du rapport ayant inspiré le pacte pour la compétitivité et l'emploi lancé en novembre 2012 par Jean-Marc Ayrault, l'industriel, classé à gauche, est actuellement commissaire général à l'investissement, un organisme rattaché à Matignon.

Son concurrent, Gérard Hauser, est l'ancien PDG du fabricant français de câbles Nexans. Il a les faveurs de la famille Peugeot et a côtoyé Robert au conseil d'administration de l'équipementier automobile Faurecia, filiale du groupe. Comme Louis Gallois, ils s'est rendu récemment en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant