Présidence de la Fifa : quatre candidatures ont été déposées

le
0
Présidence de la Fifa : quatre candidatures ont été déposées
Présidence de la Fifa : quatre candidatures ont été déposées

Quatre candidatures ont été déposées pour l'élection à la présidence de la Fédération internationale de football (Fifa) prévue le 29 mai et la commission électorale «va désormais évaluer» leur recevabilité.

Après les retraits des Français Jérôme Champagne, qui n'a pas présenté les cinq parrainages nécessaires, et David Ginola, la commission électorale a reçu les candidatures de Joseph Blatter, président en exercice et grand favori, de l'ancien Ballon d'Or Luis Figo, du Prince Ali, un des vice-présidents de la Fifa et de Michael van Praag, président de la Fédération néerlandaise.

Joseph Blatter, 78 ans, président depuis 1998, a eu sans problème ses parrainages (une majorité des six Confédérations qui composent la Fifa ont promis de le soutenir en juin dernier lors du Congrès de Sao Paulo) et remplit évidemment l'autre critère principal pour être candidat: avoir joué un rôle actif dans l'administration du football, à l'échelon national ou international, pendant deux de ces cinq dernières années.

Le prince jordanien Ali bin Al Hussein, dit prince Ali, 39 ans, et Michael van Praag, 67 ans, présentent les dossiers les plus solides selon les critères de la Fifa. Mais qu'en est-il de Figo, 42 ans ? Son statut d'ancien Ballon d'Or a sans doute facilité l'obtention des parrainages nécessaires (il assure en avoir six). Mais quid de son expérience dans les instances ? Même la presse portugaise ne s'étend pas sur la question.

Les quatre dossiers de candidatures vont d'abord passer devant la chambre d'instruction de la commission d'éthique, pour «des enquêtes d'habilitation sous dix jours», puis reviendront sur le bureau de la commission électorale chargée de valider ou non «leur conformité avec les dispositions réglementaires». C'est sans doute là que tout se jouera pour Figo. L'ancienne star du Real Madrid est en tout cas déjà en campagne et s'est rendu en Chine, sous prétexte d'un tournoi portant ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant