Présidence de l'UMP : Sarkozy constitue son équipe

le
0
Présidence de l'UMP : Sarkozy constitue son équipe
Présidence de l'UMP : Sarkozy constitue son équipe

Qui aux côtés de Sarkozy ? Elu samedi, le nouveau président de l'UMP enchaîne les tête-à-tête ces lundi et mardi avec les ténors et les étoiles montantes du parti pour constituer le nouvel organigramme. Respecter les équilibres entre les différents courants pour réussir «le rassemblement le plus large possible», faire une place à sa garde rapprochée, tout en prenant en compte les quelque 30 % obtenus par  Bruno Le Maire... L'équation à trois inconnues n'est pas encore résolue.

Ce qui est sûr, c'est que son directeur de campagne, Frédéric Péchenard, également ex-directeur général de la police nationale, sera le prochain directeur général de l'UMP, en remplacement de Philippe Gustin. Sa nomination à ce poste stratégique a été annoncée lundi matin au personnel du siège, rue de Vaugirard à Paris. Selon les informations du «Parisien» - «Aujourd'hui en France», il prendra ses fonctions le 16 décembre. Il n'a pas perdu de temps en s'installant déjà dans l'ancien bureau d'Eric Cesari, ex-DG du parti visé par l'enquête judiciaire sur l'affaire Bygmalion. 

F. Péchenard remplacera officiellement Ph. Gustin au poste de dir. gal #UMP le 16 décembre. Il s'est déjà installé ds ancien bureau Césari.-- Olivier Beaumont (@olivierbeaumont) 1 Décembre 2014

Daniel Fasquelle, le sarkozyste député-maire du Touquet (Pas-de-Calais), doit devenir le nouveau trésorier, même s'il assure que rien n'est encore fait. Charge à lui d'apurer les comptes du parti, assommés par une dette astronomique (74,5 M¤ au 30 juin). Christian Estrosi, député-maire de Nice, pourrait récupérer la présidence de la commission des investitures. 

Pour le poste de secrétaire général, rien est encore tranché. Le soir de son élection, Nicolas Sarkozy avait loué devant ses proches le «travail efficace et formidable» accompli par Luc Chatel durant son intérim. Mais l'intéressé ne souhaiterait pas être reconduit. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant