Près des deux tiers des Colombiens soutiennent l'accord de paix

le
0
    BOGOTA, 2 septembre (Reuters) - Les électeurs colombiens 
voteraient en majorité pour l'accord de paix conclu entre le 
gouvernement et les rebelles marxistes des Farc lors du 
référendum du 2 octobre, selon un sondage publié vendredi dans 
des médias locaux. 
    Bogota et les rebelles des Forces armées révolutionnaires 
ont signé la semaine dernière un accord de paix mettant fin à 
plus de cinquante ans de guérilla.   
    Le président colombien, Juan Manuel Santos, a annoncé mardi 
qu'un référendum sur le pacte aurait lieu le 2 octobre. Les 
Colombiens auront à répondre par oui ou non à une seule question 
: "Soutenez-vous l'accord qui met fin au conflit armé et bâtit 
une nation stable et durable?"   
    Selon une enquête de Cifras y Conceptos, la première depuis 
la signature de l'accord, 62% des Colombiens voteraient en 
faveur du traité de paix, 28% seraient contre et 10% restent 
indécis. 
    Pour être valide, le "oui" ou le "non" devra recueillir 
environ 4,5 millions de voix, soit 13% de l'électorat. 
    Juan Manuel Santos, qui a fait de la paix un des enjeux de 
son mandat, a lancé une campagne pour inciter les Colombiens à 
soutenir l'accord. Mais de nombreux opposants, dont l'ancien 
président Alvaro Uribe, estiment que l'armée est la seule 
solution pour en finir avec les Farc. 
 
 (Helen Murphy, Luis Jaime Acosta et Nelson Bocanegra; Laura 
Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant