Près de la moitié de la production nucléaire belge à l'arrêt

le
0

par Barbara Lewis et Nina Chestney BRUXELLES/LONDRES, 11 août (Reuters) - Plus de la moitié des capacités belges de production nucléaire étaient à l'arrêt lundi, près d'une semaine après qu'une fuite d'huile a été détectée dans la partie non-nucléaire du réacteur de Doel 4, faisant bondir les prix de l'énergie et produisant une hausse de la demande en gaz. L'opérateur belge Electrabel GSZEL.UL a dit jeudi avoir coupé le réacteur nucléaire Doel 4 qu'il espère pouvoir redémarrer au plus vite. Dans un communiqué publié jeudi, le groupe indiquait qu'un acte de malveillance était probablement à l'origine de l'incident. Deux autres réacteurs nucléaires belges, Doel 3 et Tihange 2 sont quant à eux à l'arrêt depuis 2012, date depuis laquelle ils subissent un certain nombre de vérifications justifiées par la découverte de milliers de microfissures dans leurs cuves. Electrabel, propriété du français GDF Suez GSZ.PA , gère sept réacteurs nucléaires en Belgique, quatre à Doel et trois à Tihange. Avec la perte de production imputable à l'arrêt de Doel 4, il manque désormais à la Belgique 3 gigawatts de production électrique sur 5,7 gigawatts de capacités. Pour compenser l'effet de cette perte de production, la Belgique pourrait être contrainte d'importer davantage d'électricité ou passer à une production au gaz. "Il reste encore beaucoup de capacités pouvant être utilisées", dit Carolin Tandberg, analyste de Thomson Reuters Point Carbon. La Belgique importe près d'un tiers de son gaz auprès de la Norvège et près d'un quart auprès des Pays-Bas. Mais l'approche de l'hiver pourrait s'avérer problématique, la Belgique risquant de se retrouver en concurrence avec d'autres Etats européens dans un contexte de tensions sur l'offre provoquées par la crise entre la Russie et l'Ukraine et leurs répercussions. (Henning Gloystein, Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant