Près de la frontière, les Turcs de Gaziantep regrettent la paix

le
0
INFOGRAPHIE - À 60 km de la Syrie, Gaziantep maintient son dynamisme économique malgré le conflit, mais ses habitants craignent que celui-ci ne finisse par s'étendre jusqu'à eux.

Envoyée spéciale à Gaziantep

Les visiteurs de la chambre de commerce de Gaziantep, dans le sud-est de la Turquie, sont accueillis en haut d'une volée de marches par de colossales colonnes imitant l'art corinthien. L'immense bâtiment est un temple du XXIe siècle, dédié au business. Son style architectural est révélateur de l'état d'esprit de cette dynamique ville turque. Dans une vitrine, parmi les multiples souvenirs offerts par des délégations d'hommes d'affaires, une plaque dorée avec un drapeau syrien présente «les compliments de la chambre de commerce d'Alep». Ce souvenir d'un temps pas si ancien n'émeut pas grand monde: le rendez-vous le plus important de l'année éclipse la guerre en Syrie, à 60 kilomètres. La Foire internationale du tapis s'ouvre le lendemain, ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant