Près de deux tiers des Français inquiets des résultats du FN

le
4
    PARIS, 8 décembre (Reuters) - Près de deux tiers des 
Français (64%) jugent inquiétants les résultats enregistrés au 
premier tour des régionales par le Front national (FN), arrivé 
en tête dimanche au plan national avec près de 28% des voix, 
selon un sondage BVA pour L'Obs. 
    Cette enquête, réalisée lundi et mardi, relève dans le même 
temps que près d'une personne interrogée sur deux (44%) souhaite 
que la formation d'extrême droite arrive à la présidence d'au 
moins une région à l'issue du second tour prévu ce dimanche. 
    Cette part est en forte hausse depuis le mois d'avril: seuls 
31% des sondés partageaient alors cet avis, selon un précédent 
sondage du même institut. 
    Le FN a viré en tête dans six régions dimanche dernier et 
semble en mesure de l'emporter dans trois d'entre elles, 
Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Provence-Alpes-Côte-d'Azur, et 
Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. 
   "Cette forte performance du Front national génère une 
inquiétude équivalente à celle mesurée à l'issue des élections 
européennes de 2014 où le Front national était arrivé en tête 
des suffrages", selon Erwan Lestrohan, directeur d'études de BVA 
Opinion. 
    "La stagnation sur cet indicateur est donc à souligner alors 
que les élections régionales renvoient à un échelon territorial 
dont ils se sentent plus proches que les élections européennes", 
ajoute-t-il. 
    A l'exception de ceux du FN, les sympathisants des 
principales familles politiques trouvent les résultats du 
premier tour inquiétants, y compris chez les Républicains (57%). 
    Une majorité de personnes interrogées (57%) considère par 
ailleurs qu'il s'agit d'un parti comme les autres. Cette part a 
progressé de quatre points depuis les départementales de mars 
dernier mais a déjà atteint 58% en mars 2014. 
    L'étude BVA a été menée auprès d'un échantillon de 1.269 
personnes, recrutées par téléphone et interrogées par internet, 
représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 
 
 (Simon Carraud, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 12 mois

    Intox ! Mais les élections, c'est un sondage en grandeur réelle. On rira bien dimanche soir !

  • sarestal il y a 12 mois

    En terme d'inquiétude: le chômage, l'immigration, le radicalisme islamique, le laxisme de la justice (le 13/11:des multirécidivistes condamnés 8 fois étaient parmi les tueurs, 2 migrants aussi !, l'insécurité galopante, les inégalités en matière de retraite (2015: on part encore à 50 ans à la RATP.), la sur-fiscalité + la sur-taxation, la dette qui approche les 100% du PIB, la comparaison entre un jeune travailleur qui démarre dans la vie et qui paye tout vs d'autres profils aidés de partout....

  • M4709037 il y a 12 mois

    inquiets mais combien de ces 2/3 sont des privilégiés (travail, argent...) alors que nombre de ceux qui votent FN ne le sont pas. Alors qu'ils partagent plus avec ces petits, ces chômeurs, ces laissés pour compte, etc. mais alors ils s'inquiètent de devoir faire ce partage pour ne plus s'inquiéter de la montée du FN !

  • M1903733 il y a 12 mois

    60% de pétochards.