Près de 69.000 déplacés autour de Mossoul, selon l'Onu

le
0
    BAGDAD, 21 novembre (Reuters) - Près de 69.000 habitants de 
la région de Mossoul ont gagné des secteurs aux mains des forces 
pro-gouvernementales irakiennes depuis le lancement de leur 
offensive pour la reconquête du dernier grand fief urbain de 
l'Etat islamique (EI), selon les estimations communiquées lundi 
par l'Onu.  
    Ce chiffre ne tient pas compte des civils que les 
djihadistes ont emmenés avec eux pour couvrir leur retraite.  
    Dans certains cas, des hommes en âge de porter les armes ont 
été séparés de ces groupes et exécutés, rapportent des témoins 
et des mouvements de défense des droits de l'homme.   
    Les forces gouvernementales procèdent quant à elles à des 
coups de filets dans les secteurs repris à l'EI, où des 
combattants du mouvement se seraient mêlés à la population.  
    Cent-cinquante hommes et enfants de sexe masculin ont 
notamment été arrêtés à Chirkat, entre Mossoul et Bagdad, où un 
attentat revendiqué par le mouvement a coûté la vie samedi à 
sept membres d'une milice sunnite pro-gouvernementale et à cinq 
policiers, a-t-on appris de sources policière et locales. 
  
 
 (Maher Chmaytelli, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant