Près de 600 millions d'euros dépensés en cadeaux qui ne plaisent pas

le
0

INFOGRAPHIE - Plus d'un Français sur quatre (27%) a reçu un cadeau «indésirable» à Noël l'an dernier, selon les estimations du site d'enchères eBay. Les 16-24 ans sont les plus susceptibles d'être déçus.

A chaque Noël son lot de cadeaux ratés au pied du sapin. Selon les estimations d'eBay, 584 millions d'euros ont été dépensés l'an dernier en cadeaux qui n'ont pas plu. Plus d'un Français sur quatre (27%) a reçu au moins un présent «indésirable», montre une étude TNS Sofres réalisée pour le site d'enchères. Une proportion qui grimpe à 42% chez les 16-24 ans. Ces derniers sont plus déçus par les cadeaux offerts par leurs parents: 12% trouvent que ce sont eux qui ont le plus tendance à leur offrir des cadeaux «pourris» (contre 5% pour l'ensemble des Français).

Que les apprentis Père Noël se rassurent, tous les cadeaux ne tombent pas à côté, loin s'en faut. L'an dernier, 62% des Français s'estimaient entièrement satisfaits de leur Noël, et notamment, 79% des 55-64 ans. Outre les cadeaux «pourris», les doublons peuvent aussi gâcher la fête: 8% des Français ont reçu des cadeaux identiques l'an dernier. Globalement, les cadeaux les plus redoutés par les Français sont les équipements de bricolage (14%), suivi des chaussettes (11%) et des appareils électroménagers (11%). A éviter également pour ces dames de la lingerie qui devra être déballée devant tout le monde et pour ces messieurs des cosmétiques ou des appareils pour la cuisine!

D'autant qu'à peine le papier cadeau arraché, ces paquets ont de fortes chances de se retrouver sur la Toile afin d'être revendus. Cette année, 13% des Français qui recevront un cadeau non désiré projettent de le revendre et 7% de le réoffrir à un proche, selon eBay. Le site d'enchères a de quoi se réjouir des résultats de ce sondage: près d'un tiers des personnes qui prévoient de revendre leurs cadeaux sur le net le feront sur eBay (contre un quart l'an dernier).

7 cadeaux mis en ligne par seconde

«La tendance de la mise en vente de cadeaux post-Noël, désormais entrée dans les habitudes de consommation des Français, est synonyme d'opportunités pour tous, acheteurs comme vendeurs!», souligne Leyla Guilany-Lyard, porte-parole d'eBay France, dans un communiqué. «La mise en vente des cadeaux sur eBay présente un avantage par rapport à l'échange en magasin, surtout si l'on souhaite vendre son cadeau pour acheter un article d'un tout autre univers.» Pour 42% des Français qui planifient de revendre leurs cadeaux non voulus, en effet, l'argent récolté servira à racheter un autre cadeau plus adapté ou à payer les factures de Noël. «Côté acheteurs, c'est le moment de faire de très bonnes affaires parmi les milliers d'objets neufs proposés à -15/20% de leur valeur d'origine.» L'an dernier, 7 cadeaux de Noël étaient mis en ligne chaque seconde sur eBay, le 19 janvier 2014, jour de pic des reventes.

Quel est le portrait type du revendeur de cadeaux de Noël? PriceMinister-Rakuten s'est posé la question l'an dernier. Dans une étude réalisée avec l'institut OpinionWay, le site d'e-commerce a révélé qu'il était plutôt jeune (âgé de 18 à 34 ans), qu'il revendait ses cadeaux surtout quand il l'avait reçu en double (à 29%), que la revente lui semblait légitime (42%) ou le laissait indifférent (35%), qu'il ne le disait toutefois pas à ses proches (83%) et qu'il serait gêné si la personne qui lui avait offert le cadeau concerné l'apprenait (73%). C'est pourquoi il revend plus facilement les cadeaux offerts par sa famille éloignée (56%). Un acte qui n'apparaît donc pas si assumé que les sites marchands veulent le croire ...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant