Près de 600.000 foyers privés de gaz et d'électricité

le
3
En raison de factures impayées, environ 400.000 foyers ont subi cette année des coupures d'électricité et 180.000 de gaz. Le médiateur de l'Énergie réclame la mise en place d'une trêve hivernale généralisée. » La France pourrait manquer d'électricité cet hiver

Comme chaque année, à l'approche de l'hiver, la pénurie d'énergie ressurgit chez de nombreux Français. Et le phénomène ne fait que s'aggraver avec la crise.

Cette année, 580.000 foyers ont été privés d'énergie pour impayés en 2012, selon des estimations du médiateur national de l'Energie. Environ 400.000 foyers ont subi des coupures d'électricité et 180.000 de gaz. L'an passé, l'autorité administrative indépendante avait estimé à environ 500.000 le nombre de ménages touchés par les coupures.

Face à cette situation, le médiateur propose la création d'un «fournisseur de dernier recours» pour les foyers résiliés et qui n'en trouvent pas d'autre. Autre proposition: la trêve hivernale généralisée pour les coupures d'électricité et de gaz, à l'instar de celle mise en place pour les expulsions de logements. «La trêve hivernale devrait concerner tous les consommateurs. Aujourd'hui, elle n'existe que pour les gens qui sont éligibles au fonds de solidarité logement, c'est à dire quelques centaines de milliers de personnes», explique Bruno Léchevin.

Des salariés d'ERDF en colère

Certains agents ERDF, la filiale d'EDF, affirment même que «la trêve hivernale n'existe plus, sauf éventuellement en cas de très grand froid». «Aller couper quelqu'un c'est rentable pour la boîte. ERDF facture l'intervention 35 euros au fournisseur qui lui-même facture autour de 80 euros le forfait coupure + réablissement au client», explique un agent cité par Le Parisien-Aujourd'hui-en-France .

Sans y être légalement contraints, les fournisseurs s'engagent aussi à ne pas couper les bénéficiaires des tarifs sociaux (1,3 million de ménages selon EDF) durant l'hiver, mais ces promesses ne sont pas toujours respectées. «Même les abonnées aux tarifs sociaux se retrouvent parfois coupés accidentellement, ajoute l'agent. Les fichiers sont tellement importants, ERDF n'a pas les moyens de tout vérifier».

La généralisation de la trêve hivernale figure dans la proposition de loi du député PS François Brottes sur la tarification progressive de l'énergie. Mais cette proposition ayant été bloquée par le Sénat, elle ne pourra pas entrer en vigueur cet hiver.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mardi 18 déc 2012 à 18:24

    Un sénateur, rleonard, c'est vieux et décati donc ça a besoin de chauffage car ils refusent d'aller "en maison de vieux" où leur place serait nettement mieux adaptée.Voilà pour pourquoi ils ont une indemnité...de chauffage.

  • rleonard le mardi 18 déc 2012 à 17:53

    Pourris de sénateurs qui ont bloqués. Ils n'ont meme pas honte de percevoir chaque mois une prime de chauffage de 4000€. ça donne envie de vomir !!!!

  • heimdal le mardi 18 déc 2012 à 16:44

    Le grand méchant ERDF !Article orienté pour faire passer ERDF pour des pou rris .