Près de 500.000 euros d'aides au logement détournés en Gironde

le
0

BORDEAUX (Reuters) - Une employée du Conseil général de la Gironde et son concubin ont été mis en examen la semaine dernière pour avoir détourné 463.000 euros d'aides au logement en neuf ans au détriment de la collectivité, a-t-on appris mercredi de source proche de l'enquête.

Les deux personnes âgées de 55 et 59 ans seront jugées au mois de décembre pour "détournement de biens d'un dépôt public par le dépositaire d'un de ces dépôts ou un subordonné, et recel".

Ils ont été remis en liberté et placés sous contrôle judiciaire.

Les policiers de la DIPJ de Bordeaux chargés de l'enquête ont pu mettre en évidence des faits commis entre octobre 2002 et mai 2011.

L'employée travaillant à la régie du Conseil général enregistrait de faux noms de bénéficiaires de l'allocation logement. Elle établissait ensuite les chèques correspondants à l'ordre de son concubin.

Claude Canellas, édité par Elizabeth Pineau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant