Près de 50 Syriens tués par des frappes aériennes loyalistes

le
0

BEYROUTH, 17 septembre (Reuters) - Au moins 48 personnes ont trouvé la mort après des frappes aériennes menées par les forces loyalistes dans la province de Homs, annonce mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Parmi les victimes figurent une dizaine de rebelles et plusieurs de leurs commandants, mais également des femmes et des enfants, précise d'OSDH. Ces bombardements, qui ont duré deux jours, ont visé la ville de Talbiseh, située au nord de Homs. L'OSDH a dit mercredi s'attendre à ce que le bilan des frappes aériennes s'alourdisse, des dizaines de blessés se trouvant dans un état grave. (Alexander Dziadosz, Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant