Près de 30% des athlètes russes se dopaient au meldonium-ministre

le
0
    MOSCOU, 7 avril (Reuters) - Jusqu'à 30% des athlètes russes, 
soit des centaines de sportifs, ont utilisé du meldonium à 
l'époque où cette substance désormais considérée comme un 
produit dopant n'était pas interdite, a déclaré le ministre 
russe des Sports, Vitali Moutko, cité jeudi par l'agence 
Interfax. 
    Le meldonium, un médicament conçu pour prévenir l'infarctus 
du myocarde, est interdit depuis le 1er janvier par l'Agence 
mondiale antidopage (AMA), qui l'a classé dans la catégorie 
Hormone et modulateurs métaboliques. 
    La Russie est suspendue à titre provisoire de toute 
compétition internationale d'athlétisme depuis novembre, après 
la publication d'un rapport de l'AMA estimant qu'il existe un 
"dopage organisé" à grande échelle dans le pays. 
     
 
 (Katya Golubkova; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant