Près de 20.000 personnes manifestent pour Erdogan à Cologne

le
0
    COLOGNE, Allemagne, 31 juillet (Reuters) - Plusieurs 
milliers de manifestants appartenant à la communauté turque 
d'Allemagne ont défilé dimanche dans les rues de Cologne pour 
exprimer leur soutien au président Recep Tayyip Erdogan quinze 
jours après la tentative de putsch qui le visait. 
    Brandissant le drapeau national turc, les manifestants 
portaient également des portraits du président turc et des 
banderoles proclamant leur attachement "pour la démocratie, 
contre le putsch". 
    Quelque 3.000 policiers ont été déployés pour assurer la 
sécurité du rassemblement, auquel ont participé près de 20.000 
personnes, selon des sources policières. 
    La manifestation a donné lieu à une nouvelle illustration 
des tensions croissantes entre l'Allemagne et la Turquie, le 
Tribunal constitutionnel de Karlsruhe ayant interdit qu'Erdogan 
s'adresse à la foule par vidéoconférence. 
    Sur son compte Twitter, le ministre turc des Affaires 
européennes, Omer Celik, a estimé que cette décision constituait 
une "régression totale de la liberté d'expression et de la 
démocratie". 
    Son collègue chargé de la Jeunesse et des Sports, Akif 
Cagatay Kilic, avait fait le déplacement à Cologne. "Nous sommes 
ici parce que nos compatriotes en Allemagne militent pour la 
démocratie et sont opposés à la tentative de coup d'Etat 
militaire", a-t-il dit. 
    Erdogan, rejetant avec véhémence les critiques occidentales 
contre les purges en cours au sein de l'armée et d'autres 
institutions dans la foulée du putsch manqué du 15 juillet, a 
déclaré vendredi qu'il était honteux que les pays occidentaux 
accordent plus d'intérêts aux putschistes qu'à la Turquie, pays 
membre de l'Otan. 
    "Au lieu de remercier notre pays pour avoir repoussé une 
tentative de putsch, vous prenez le parti des comploteurs. Le 
putschiste est déjà dans votre pays", a-t-il notamment lancé à 
l'adresse des Etats-Unis, où vit en exil le prédicateur 
Fethullah Gülen, qu'Ankara présente comme l'instigateur de la 
tentative de putsch.   
    L'Allemagne compte environ trois millions d'habitants 
d'origine turque. Aux dernières élections turques, ils ont voté 
à 60% en faveur de la formation d'Erdogan, le parti Justice et 
Développement (AKP), selon l'organisation Communautés turques. 
    Des responsables allemands ont fait part de leurs 
inquiétudes relatives au risque de propagation sur le territoire 
allemand des tensions en Turquie. 
 
 (Matthias Inverardi; Henri-Pierre André pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant