Près de 2% des Françaises sont victimes de violences

le
0
Selon une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, sur deux ans, 540.000 femmes auraient été victimes de telles violences.

Un arsenal juridique sans cesse renforcé, trois plans triennaux lancés sur la question, mais les statistiques demeurent immuables. En France, une femme décède tous les trois jours sous les coups de son conjoint.

Selon une enquête de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), publiée ce mardi dans La Croix, près de 2 % des femmes ont subi, en l'espace de deux ans, des violences physiques ou sexuelles de la part de leur conjoint ou ex-conjoint. La proportion de femmes (1,84 %) est près de trois fois supérieure à celle des hommes (0,64 %).

Les femmes pauvres quatre fois plus touchées

Les femmes les plus pauvres sont aussi les plus touchées. «Si tous les milieux sociaux sont concernés, tous ne le sont pas à la même fréquence», précise Cyril Rizk, responsabl...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant