Près de 2.500 morts en Irak au mois de juin, selon l'Onu

le
0
LE MOIS DE JUIN PARTICULIÈREMENT MEURTRIER EN IRAK, SELON L'ONU
LE MOIS DE JUIN PARTICULIÈREMENT MEURTRIER EN IRAK, SELON L'ONU

BAGDAD (Reuters) - Les violences en Irak ont fait au moins 2.417 morts en juin, un mois marqué par l'offensive éclair des djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), selon un bilan publié mardi par les Nations unies.

Les "actes de violences et de terrorisme" ont aussi fait 2.287 blessés, ajoute le représentant spécial du secrétaire général de l'Onu à Bagdad, Nickolay Mladenov.

"Le nombre impressionnant de victimes civiles en un mois illustre l'urgence qu'il y a à garantir la protection des civils", dit-il.

A titre de comparaison, le bilan établi par l'Onu pour le mois de mai faisait état de 799 morts. Il s'agissait alors du mois le plus meurtrier depuis le début de l'année en Irak.

Mais l'offensive lancée le 6 juin par les djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), rejoints par des tribus sunnites et d'ex-membres de l'armée et du parti Baas de Saddam Hussein, a replongé le pays dans une situation comparable à la période noire de 2006-2007.

(Alexander Dziadosz; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant