Près de 2.000 locations contrôlées en 3 jours à Paris

le
8

Selon la mairie de Paris, la pêche aux propriétaires louant illégalement des résidences secondaires aux touriste dans le quartier du Marais «a été bonne». Au total 101 infractions ont été relevées soit 5,5% des contrôles.

Les services de la Ville de Paris ont visité 1.868 logements dans 98 immeubles et relevé 101 infractions présumées, au terme d’une opération coup de poing de trois jours contre les meublés touristiques illégaux, a annoncé vendredi l’adjoint en charge du Logement Ian Brossat. «Cela représente un taux d’infraction de 5,5% (...) la pêche a été bonne (...) C’est une opération utile que nous renouvellerons dans d’autres quartiers», s’est félicité l’élu communiste.

La mairie avait lancé mercredi dans le Marais (4e arrondissement) une opération «coup de poing» de trois jours contre les locations touristiques illégales - des logements ne constituant pas la résidence principale de leurs propriétaires et n’ayant pas reçu d’autorisation pour être loués de façon saisonnière. C’est la première fois que la municipalité concentre ses moyens pour lutter contre la prolifération de ces logements meublés loués pour quelques jours à des touristes via des sites tels que Airbnb, Housetrip et de nombreux autres. Les vingt agents du bureau de protection des locaux d’habitation (dépendant de la Direction du logement et de l’habitat) ont été mobilisés pour ces contrôles.

De nombreux signalements

Les immeubles avaient été repérés grâce à des signalements, et grâce aux informations recueillies sur les plateformes de location internet (comme Airbnb). «Nous avons reçu de nouveaux signalements depuis mercredi. Il y a une exaspération manifeste d’habitants qui voient leur immeuble transformé en hôtel clandestin», a commenté M. Brossat.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • b2sp49 le jeudi 4 juin 2015 à 19:13

    "Les immeubles avaient été repérés grâce à des signalements" pourquoi ne pas dire grâce à la délation ?

  • bearnhar le mercredi 3 juin 2015 à 09:23

    Penchez-vous sur le cout au final faramineux des deux partenariats public / privé du Pentagone et du nouveau palais de justice de Paris, effarant. D'autant plus lorsqu'on voit que le pays France emprunte quasi à zero. Et tout cela s'est fait sous les yeux de Delanoe, elle en pense quoi Hidalgo ?

  • M4358281 le lundi 25 mai 2015 à 14:44

    Conclusion..manque de moyens ..manque personnel etc etc ..du bla bla quand l' Administration veut vous coincer elle trouve tout ce qui lui faut ..!

  • lemeri38 le lundi 25 mai 2015 à 13:22

    a se demander si les fonctionnaires et les élus ne sont pas la juste pour nous faire ch....

  • M7093115 le dimanche 24 mai 2015 à 14:15

    Feraient bien mieux de contrôler la gabegie effarante du parc immobilier de l' Etat: des centaines de milliers de M2 inutilisés gaspillés .......

  • troalic le dimanche 24 mai 2015 à 10:13

    J'attends également rapidement une chasse aux logements HLM attribués à des personnes ne répondant plus aux critères !! Et dans toute la France ... ;)

  • M3366730 le dimanche 24 mai 2015 à 03:25

    A quand pour les logements sociaux sous loués illégalement !!!!

  • M3366730 le dimanche 24 mai 2015 à 03:23

    A quand pour les logements sociaux !!!!