Près de 10% des élevages au bord du dépôt de bilan, dit Le Foll

le
2
PRÈS DE 10% DES EXPLOITATIONS D'ÉLEVAGE AU BORD DU DÉPÔT DE BILAN, SELON STÉPHANE LE FOLL
PRÈS DE 10% DES EXPLOITATIONS D'ÉLEVAGE AU BORD DU DÉPÔT DE BILAN, SELON STÉPHANE LE FOLL

PARIS (Reuters) - Près de 10% des exploitations d'élevage sont au bord du dépôt de bilan en France du fait de la baisse des prix depuis le début de l'année, avertit le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, qui presse les consommateurs de privilégier les produits français.

"Trois crises, bovine, porcine et laitière se conjuguent", dit-il dans une interview publiée vendredi par Le Parisien-Aujourd'hui en France.

"D'après nos chiffres, collectés département par département, près de 10% des exploitations d'élevage, soit entre 22.000 et 22.500, sont cet été au bord du dépôt de bilan", précise-t-il.

Pour Stéphane Le Foll, "chacun est responsable dans la crise actuelle, du consommateur à l'élu local, qui doit privilégier les produits français dans la restauration collective."

Le ministre note que, si les acteurs de la filière porcine se sont déjà engagés à accepter une hausse des tarifs, "il faut continuer, tout le monde doit jouer le jeu".

Au-delà des mesures d'urgence, il faut "réorganiser l'offre française en valorisant le logo Viande de France, qui permet au consommateur d'être sûr de l'origine des produits. Alors il sera prêt à payer un peu plus cher", dit-il encore.

(Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kurki le vendredi 17 juil 2015 à 14:48

    Sacré Le Foll ! Dans ta p'tite tête, t'as pas compris le lien de cause à effet ? Valet de l'UE !

  • milano12 le vendredi 17 juil 2015 à 11:12

    c est bon non qu a faire un autre job comme tout le monde