Près de 1.400 civils syriens tués par les frappes russes-OSDH

le
1
    AMMAN, 30 janvier (Reuters) - Les raids que l'aviation russe 
mène depuis la fin septembre en Syrie ont coûté la vie à près de 
1.400 civils, annonce samedi l'Observatoire syrien des droits de 
l'homme (OSDH).  
    Ils ont en outre fait 965 morts dans les rangs de l'Etat 
islamique et 1.233 dans ceux d'autres mouvements armés qui 
combattent le régime de Bachar al Assad, précise l'organisation 
dont le réseau d'informateurs lui permet de dresser un bilan 
quotidien du conflit.  
    La délégation de l'opposition syrienne attendue à la 
conférence de paix qui s'est ouverte vendredi à Genève réclame 
l'arrêt des bombardements russes et syriens qui, selon elles, 
visent essentiellement des zones civiles, avant d'entamer des 
discussions avec Damas.   
 
 (Suleiman Al-Khalidi, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-648 il y a 10 mois

    Presque plus de morts civils que d'ennemis (daesch). Bravo pour la précision russe.