Près d'un gérant de hedge funds sur deux redoute un défaut de l'Italie ou de l'Espagne

le
1
(NEWSManagers.com) -

Environ 42% des gérants de hedge funds évoquent la possibilité d'un défaut ou d'une restructuration des dettes italienne et espagnole, selon un sondage réalisée ces dernières semaines par Aksia auprès de 125 fonds représentant plus du tiers des actifs des hedge funds.


Le sondage indique aussi que 60% des gérants prévoient une sortie de la Grèce de l'euro.


Les deux tiers des gérants interrogés estiment par ailleurs que les Etats membres de l'Union devraient pouvoir émettre des euro-obligations.


Près de 94% d'entre eux souhaitent un nouvel assouplissement monétaire en Europe.


La stratégie la plus performante des douze prochains mois pourrait être la stratégie global macro.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • m.young le lundi 5 déc 2011 à 15:21

    Ceux-là ont tout intérêt à entretenir la zizanie des marchés !