Près d'un Français sur deux pour un référendum sur le traité

le
1

PARIS (Reuters) - Près d'un Français sur deux désapprouvent le choix d'une ratification parlementaire du traité budgétaire européen au détriment de la voie référendaire, selon un sondage CSA pour L'Humanité à paraître mardi.

D'après cette enquête, 49% des sondés regrettent la décision gouvernementale de ne pas avoir recours au référendum, 39% l'approuvent et 12% ne se prononcent pas.

Si la majorité des Français n'est pas atteinte, l'intensité de la désapprobation est forte (30% désapprouvent "tout à fait") tandis que l'approbation est plus mesurée, 15% approuvant "tout à fait" ce choix, note CSA.

Les Français étaient fin août très nettement favorables à un référendum sur le traité budgétaire européen (72%).

Dans l'hypothèse de la tenue d'un référendum sur le traité, une majorité de Français l'approuveraient (52% contre 32%, 16% ne se prononçant pas).

Les résultats font apparaître un clivage politique très prononcé.

Opposés au traité budgétaire européen, les électeurs de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen sont logiquement majoritairement défavorables (55% et 67%) à la ratification parlementaire.

A l'inverse les électeurs de François Hollande soutiennent sa décision (56%). Ceux de Nicolas Sarkozy semblent quant à eux divisés, même si leur candidat avait lui aussi opté pour une ratification parlementaire lors de la campagne présidentielle (46% désapprouvent ce choix contre 42%).

Ce sondage a été effectué les 19 et 20 septembre auprès d'un échantillon représentatif de 988 personnes âgées de 18 ans et plus.

Gérard Bon, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Georg47 le lundi 24 sept 2012 à 19:08

    Moi je préfère un référendum sur le vote des étrangers....les français seront capables de se déterminer alors que le traité européen, nous n'y comprenons que couic