Près d'un bailleur sur deux n'augmente pas ses loyers entre deux locataires

le
0
Diego Cervo/shutterstock.com
Diego Cervo/shutterstock.com

(Relaxnews) - Deux mois après l'application du décret sur l'encadrement des loyers, le site de location sur la toile LocService.fr, a interrogé plus de 1.500 bailleurs sur l'influence de ce dispositif. Selon ce sondage dévoilé mardi 6 novembre, le résultat est sans appel : il est inefficace.

Haro sur les foyers les plus modestes. A la veille de la trêve hivernale, le nombre de personnes congédiées de leur appartement a augmenté de 4% par rapport à l'année précédente. La situation de l'immobilier locatif est plus que jamais tendue en France.

D'un côté, les loyers sont de plus en plus élevés, rendant difficile l'accès au logement. De l'autre, la quête de locataires solvables relève du Graal.

Du coup, les prix ont tendance à se stabiliser naturellement, voire à diminuer dans beaucoup de secteurs, selon LocService.

Dans ce contexte, le spécialiste de la location en ligne, a sondé plus de 1500 bailleurs sur l'influence de l'encadrement des loyers, mise en place depuis le 1er août 2012.

Dans 45% des cas, les bailleurs n'augmentent pas leurs loyers entre deux locataires. 15% d'entre eux indiquent même les avoir baissés pour louer plus rapidement. Et 22% des sondés ne voient plus l'intérêt d'investir dans l'immobilier locatif.

Conclusion apportée par LocService au regard de ce sondage : dans un marché de la location qui se régule de lui-même, l'encadrement des loyers apparaît comme peu efficace.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant